masculins / Conférence de presse

« S’appuyer sur la fibre lyonnaise »

Publié le 11 juillet 2013 à 13:03 par SC

Jean-Michel Aulas, Bernard Lacombe, Garde et Gonalons étaient tous présents ce matin en salle de conférence…Il a été question de la présentation de Miguel Lopes, mais aussi de la prolongation de Grenier, de la confirmation que Gonalons reste, du mercato et de la politique du club…

Il y avait beaucoup de monde ce jeudi matin pour la conférence de presse à Tola Vologe concernant la présentation de la seconde recrue de l’OL, Miguel Lopes. Le Président, Jean-Michel Aulas, s’est montré « très heureux qu’il vienne à Lyon ». Puis, il s’en est expliqué : « Ce n’est pas un choix par défaut. On le suit depuis deux ans. Il avait failli venir l’année dernière mais les choses n’avaient pu être faites. Il vient ici avec son expérience du championnat portugais et espagnol. C’est un prêt d’un an, avec une option d’achat…l’occasion pour le club de montrer qu’on a les capacités de l’accueillir et pour lui, de démontrer toutes ses qualités ».

Rémi Garde, qui « le souhaitait aussi », a évoqué le nouvel élément de son effectif : « Très heureux de pouvoir travailler avec lui. Je souhaite qu’on l’intègre le plus vite possible. Il y a eu un contact facile et bon. Il faudra aussi une intégration sportive pour succéder à la belle carrière de Réveillère ». Le capitaine lyonnais va tout faire pour répondre aux vœux de son entraîneur : « On va le mettre à l’aise tout de suite. Anthony Lopes lui parle de ce qu’il se fait à Lyon. Il va être mis dans les meilleures dispositions ». Bernard Lacombe a présenté Miguel Lopes comme « un défenseur avec beaucoup de tempérament et de la vitesse ».

L’autre sujet important de la conférence était la prolongation de contrat de Clément Grenier jusqu’en 2016. Jean-Michel Aulas a montré sa satisfaction de cette concrétisation de son objectif de « s’appuyer sur ces joueurs avec l’ADN lyonnais. Il a montré son attachement au club. Les discussions se sont rapidement conclues ». Rémi Garde n’a lui non plus pas caché son contentement : « Très content de pouvoir continuer à travailler avec lui. J’espère l’aider à continuer à progresser…et essayer de le faire grandir encore. Ce qui est intéressant c’est aussi d’avoir quelqu’un qui peut être décisif sur coup de pied arrêté ».

Le président de l’OL s’est aussi penché sur le reste de l’actualité des transferts. Concernant les arrivées, le marché est temporairement fermé : « Il était prévu deux recrutements, avec des conditions économiques pour ceci. Il reste un certain nombre de capacités d’investissement. Mais ce n’est pas pour cela que l’on va les dépenser. On reste à l’écoute des demandes de Rémi ».  Pour ce qui est des départs, l’actualité est plus dense : « Sont sur le départ, Briand et Gomis. Avec ce dernier, il n’y a pas de raison qu’il y ait un bras de fer et il y a un choix qui a été fait. On regarde aussi les opportunités concernant Gourcuff. Pour Monzon, on n’a pas obtenu ce que l’on souhaitait financièrement de Catane ». Maxime Gonalons a écarté toute idée de départ : « Je suis à fond concentré sur le projet de Lyon». Le symbole de ce projet…

Les protagonistes lyonnais ont donc tenu à plébisciter la politique du club, qui souhaite édifier sur la pierre angulaire que représente le centre de formation, « le second en Europe ». Jean-Michel Aulas veut continuer dans cette voie : « Puisqu’on a une génération très bonne, on a concentré nos ressources sur les jeunes issus du club. Je crois dans le talent et la conviction ». Rémi Garde souhaite impliquer les jeunes dans ce projet : « Tous ces garçons du club ont un potentiel et ont l’amour du maillot, même dans les moments difficiles ». La « fibre lyonnaise » ont été les maîtres mots des intervenants, « venus en famille »…