feminines / OL Féminin

Sarah BOUHADDI «Jouer à Gerland c’est quelque chose de grand. »

Publié le 16 juillet 2009 à 18:40 par CL

Sarah Bouhaddi, gardienne de l’Equipe de France, et nouvelle gardienne d’OL Féminin, est actuellement en stage de préparation avec l’Equipe Nationale. Elle a hâte de rejoindre l’effectif lyonnais et de jouer ses premiers matchs à Gerland.

Sarah, j’imagine que c’est avec grand plaisir que vous rejoignez l’Olympique Lyonnais ?
Oui, beaucoup de plaisir. Ca fait déjà trois ans qu’ils essaient de me contacter donc je me suis décidée et j’ai signée deux ans. Je suis ravie.

L’objectif pour vous à l’Olympique Lyonnais, c’est gagner des titres ?
Oui, je n’ai aucun titre en championnat, uniquement en Equipe de France. Donc bien sur l’objectif est d’être championne de France. Il y a aussi les trois autres titres dont la Coupe d’Europe. Ca fait trois ans que l’Olympique Lyonnais essai mais malheureusement n’y arrive pas, donc le plus grand objectif est la Coupe d’Europe.

Quand on est joueuse dans le championnat de France et qu’on voit l’effectif lyonnais, ça donne envie de rejoindre le groupe ? Vous attendez ça avec impatience ?
Oui, après ça dépend. Il y a pas mal d’équipes qui commencent à être équilibrées au niveau du Championnat, comme Montpellier, Juvisy ou Paris-Saint-Germain, qui ont un bon niveau dans ce championnat. Mais c’est sur que côtoyer des étrangères, comme les Costaricaines ou les Brésiliennes, donne envie. Le club aussi donne envie.

L’objectif cette année, c’est aussi la Coupe d’Europe, avec ses grands moments à vivre, notamment les matchs à Gerland ?
Oui, c’est autre chose. La première année, quand j’ai signée à Juvisy, il y avait la Coupe d’Europe mais j’étais en Equipe de France 19 ans donc je n’ai pas pu la faire. Donc c’est sur que ça va être une première, j’ai hâte d’y être et jouer dans le stade de Gerland c’est quelque chose de grand.

En attendant il y a l’Equipe de France, vous pouvez nous en parler un peu plus ?
On part en stage pour la préparation du Championnat d’Europe de cet été du 10 juillet au 10 septembre. On a trois gros matchs, je suis optimiste. J’espère passer au moins les poules, après on verra ce qu’il y a derrière. Mais avec l’équipe qu’on a, il y a moyen de faire quelque chose de gros.

Il y aura beaucoup de lyonnaises en plus, vous serez comme en famille.
Oui, nous sommes 7 ou 8 lyonnaises, donc pour une sélection c’est quelque chose de costaud.