masculins / Caen 0 OL 1

Savoir apprécier…

Publié le 10 janvier 2011 à 07:59 par R.B

Les Lyonnais sont passés à Caen… Une qualification qui lance positivement la seconde partie de saison… Match retour…

« L’énorme » Pierre Ménès s’ennuie en regardant jouer l’OL de Claude Puel, s’afflige des succès 1 à 0 du septuple champion de France (3 cette saison)… Sincèrement, il aurait été plus ennuyeux que les coéquipiers de Jérémy Toulalan se fassent sortir d’entrée en Coupe de France !

Sachons apprécier à sa « juste valeur » cette qualification lors du premier match officiel de l’année 2011. Cette qualification a déjà le mérite de lancer positivement la seconde partie de saison qui balance logiquement a ce stade  entre optimisme d’atteindre les objectifs et crainte de passer au travers. Pour ceux qui suivent de près au quotidien l’OL, ils savent que ce mois janvier doit être la rampe de lancement pour aller le plus haut possible. Cela signifie que l’OL n’est pas encore complètement prêt. Cela signifie que l’OL va travailler à l’entrainement pour monter dans les tours tout en devant avoir des résultats.

Oui, savoir apprécier cette qualification en terres extérieures. L’OL était le seul club de L1 avec Lens à affronter un autre club de L1. Et en 1/16èmes de finale, il sera le seul à le faire, toujours à l’extérieur, à Nice. Oui, il vaut mieux « se contenter » de cette qualification 1 à 0 que d’en prendre 3 comme l’OM… ou de se faire sortir piteusement comme l’AJA, Monaco…. A Caen, l'OL n'a pas volé son succès. Il a eu notamment la possession de balle, a frappé 16 fois contre 4 et a eu 5 occasions de but contre 2 poteaux. L'OL a fait dans le sérieux collectif avec les moyens du moment et en tenant compte de l'adversité.

Savoir apprécier le retour en jeu de Jérémy Toulalan. On l’a retrouvé efficace de simplicité devant la défense que ce soit pour récupérer, relancer. Il aurait même pu inscrire un but. S’il n’est pas encore au top, il le dit, ces 90 minutes laissent augurer d’un avenir enfin radieux pour lui et pour son club.

Ne pas oublier que l’OL a joué en Normandie sans Cris, Delgado, Gourcuff. Bastos a joué une mi-temps ; Pjanic est resté sur le banc ; Ederson poursuit sa remise en condition.

Savoir apprécier simplement, est-ce trop demander ?

Sur le même thème