masculins / AJA 1 - OL 3

Scènes de joie... scènes de joie...

Publié le 18 mai 2008 à 03:08 par RB & SR

Scènes de joie bien avant le coup de sifflet final… avant la remise du trophée… dans les vestiaires… dans le bus…

Déjà en cours de match, le banc lyonnais a manifesté sa joie. Robert Duverne a même joué les chefs d’orchestre parmi les supporters olympiens. Dès le coup de sifflet final, embrassades, sourires radieux, bousculades en direction des 1 500 supporters massés dans un coin d’une tribune auxerroise. Juni, Coupet et Govou peuvent reproduire ce chiffre 7. Le Président Jean-Michel Aulas, Bernard Lacombe vont d’accolades en accolades. Certains joueurs finiront pieds nus et torse à l’air ayant offert leurs derniers attributs de ce championnat qu’ils viennent tout juste de remporter.

Les champions de France s’attarderont sur cette pelouse, après avoir reçu le trophée des mains du président Thiriez. L’hymne des champions peut alors retentir, tout comme le qui ne saute pas, n’est pas les Lyonnais. Les photos traditionnelles collectives, un tour d’honneur et direction les vestiaires où le champagne va couler à flot dans les gosiers et sur les corps. Le Président Jean-Michel Aulas annonçant qu’il offrirait une voiture en cas de doublé. Arrosages à volonté, une vraie douche… des autographes à signer aux très nombreux supporters avant de monter dans le car pour rejoindre l’aéroport d’Auxerre. Pendant quelques kilomètres, les supporters sur le bord de la route rendent hommage à ce bus de champions. L’escorte policière facilitant la sorite de la ville.

Un festival de sons plus ou moins audibles avec Rémy Vercoutre en DJ talentueux, secondé par un exceptionnel Fabio Grosso qui fera applaudir tous les membres de ce groupe lyonnais. On se demande comment les cordes vocales de l’Italien ont résisté ! Le bus semble comme ébranler par tant de joie. Des frissons nous gagnent. Le Trophée, lui, trône gentiment juste derrière la vitre du bus qui arrive directement sur le tarmac der l’aéroport. L’avion attend les joueurs ; un autre avion se remplit avec des VIP, dirigeants, Rémi Garde, Marcelo… et femmes de joueurs. Ces dernières se font entendre à la manière de « leurs hommes ».

A 1h 30, les avions se posent à Bron. Le président Jean-Michel Aulas arrivé en premier a ttendu les 2 avions. Il annonce une fête chez Sonny. A 2h, les bus arrivent à Gerland où des supporters attendent leurs Champions. La nuit promet d’être longue. Repos dimanche et lundi. Les joueurs auront le temps de s’amuser et de récupérer avant cette dernière semaine de boulot qui les conduira au Stade de France.

[IMG43081#C]
Karim Benzema remercie Bernard Lacombe / Benzema et Delgado devant leur public.

[IMG43082#C]
La joie des Olympiens / Delgado et Crosas avec les drapeaux de leurs pays

[IMG43083#C]
Les supporters Lyonnais devant les Champions

[IMG43084#C]
Tous sur leur capitaine "Juninho" avant d'aller soulever le trophée.

[IMG43086#C]
Juninho soulève le 7e titre consécutif de l'OL

[IMG43087#C]
Benzema et Govou font le tour du terrain avec le trophées / Le président l'embrasse.

[IMG43088#C]
Kader Keita et son premier titre de champion de France / Les jeunes Anthony Mounier et Romain Beynié.

[IMG43089#C]
Dans le vestiaire, Cris sabre le champagne devant Crosas et Delgado.

[IMG43090#C]
La fête se poursuit dans le bus des joueurs

[IMG43091#C]
Vercoutre et Grosso aux commandes / Anthony Mounier juste avant le décollage...

Sur le même thème