masculins / SCO Angers - OL

SCO Angers – OL : Dans la douleur, les Lyonnais s’en sortent (plutôt) bien (1-2)

Publié le 28 avril 2017 à 22:55 par SC

Très longtemps malmené et ultra-réaliste, l’OL est allé chercher à Angers une victoire précieuse dans la course pour la 4ème place mais aussi dans sa préparation de la ½ finale européenne à Amsterdam. Le gros point noir de la soirée, la sortie sur blessure de Tolisso…

. LES TEMPS FORTS .

11’. Retour décisif de Jallet dans les pieds de Mangani, en position de tir.

15’. Tir de Santamaria aux 20 mètres repoussé par Lopes.

17’. But chanceux de Valbuena qui pousse involontairement un centre détourné par Letellier. 0-1.

18’. Parade de Lopes sur une reprise à bout portant de Diedhiou.

33’. Grosse sortie de Lopes devant Ndoye après une erreur de Diakhaby.

41’. But de Fekir sur un coup-franc direct excentré. 0-2.

49’. But de Ndoye de la tête après un corner. 1-2.

56’. Tir de Valbuena détourné par Letellier.

58’. Sauvetage sur sa ligne de Manceau après une tête de Diakhaby.

74’. Transversale trouvée par Toko Ekambi.

77’. Expulsion de Pavlovic après une grosse intervention sur Tolisso, contraint de sortir.

90+5’. Tir de Ghezzal détourné par la main d’un défenseur.


. RESUME ET ENSEIGNEMENTS.

Une victoire était quasi-indispensable lors de ce déplacement à Angers : autant pour reprendre position dans la lutte pour la 4ème place que pour préparer au mieux la ½ finale européenne à Amsterdam. Memphis et Lacazette forfait, le coach n’avait pas hésité à aligner son équipe « habituelle ». Une répétition générale donc qui était d’abord marquée par des difficultés à conserver et construire. L’équipe angevine profitait des pertes de son adversaire pour l’inquiéter sur de nombreuses situations. Il ne fallait qu’une demi-occasion aux Lyonnais pour ouvrir le score contre le cours du jeu. Mais ce but chanceux de Valbuena au quart d’heure ne changeait pas la physionomie du match et Lopes devait s’employer devant Diedhiou puis Ndoye. Son homologue angevin était une nouvelle fois un peu moins inspiré au moment de laisser filer le coup-franc de Fekir. Une avance de deux longueurs inespérée avant la pause.

Il n’y en avait plus qu’une trois minutes plus tard seulement avec le but d’un Ndoye maître dans les airs. Cette réduction du score réveillait les Lyonnais, à l’image de deux belles occasions pour Valbuena et Diakhaby. Mais les Angevins n’avaient pas dit leur dernier mot et poussaient. La transversale de Lopes repoussait la tentative de Toko Ekambi. Pavlovic voyait rouge après qu’il ait contrait Tolisso à sortir sur blessure et sur civière... Le SCO ne baissait pas pour autant les armes mais n’empêchait finalement pas l’OL de ramener trois points précieux pour reprendre la 4ème place en attendant le match de Bordeaux à Dijon et pour la confiance à 5 jours de son grand rendez-vous européen face à l’Ajax.

Tolissociviere


. LE FAIT DU MATCH .

Un maximum de réussite en première période

Un seul « vrai » tir pour deux buts inscrits durant le premier acte... le réalisme lyonnais a été ravageur pour des Angevins pourtant dominateurs. Les joueurs de Bruno Genesio n’ont pas été malheureux au regard d’un scénario qui les a vu en difficulté pour contenir les attaques adverses mais aussi produire du jeu avant la pause. Ils ont su profiter de deux erreurs du gardien du SCO qui repoussait d’abord un centre sur Valbuena, tout heureux de voir rebondir le ballon sur son genou, puis laisser filer un coup-franc de Fekir. En face de lui et malgré les nombreuses sollicitations, Anthony Lopes avait été une nouvelle fois impeccable pour éviter à son équipe bien des tracas.


. LA STAT .

3
Loin d’être dominateurs lors de cette virée à Angers, les Lyonnais sont tout de même parvenus à assurer l’essentiel, s’imposer. Chose rare depuis le début de l’année civile pour être mis en avant. Ce succès n’est en effet que le troisième décroché à l’extérieur en 2017 sur les 12 matchs en déplacement que les coéquipiers de Max Gonalons ont disputés toutes compétitions confondues. Excepté ce succès à Angers, une victoire 4 à 1 à Alkmaar en 1/16 de finale de Ligue Europa et une victoire 3 à 0 à Metz (match à rejouer), le bilan est de 2 nuls et 7 défaites..
JEREMY BERTHOD

L'analyse du consultant

Jérémy Berthod :
« Ca a été très compliqué ce soir, notamment en première période. On mène contre le cours du jeu. On a été battus dans l’engagement, dans l’impact. On a le bonheur de marquer sur un but gag puis sur un coup-franc. Après la pause, on prend ce but et on n’est plus à l’abri d’un retour angevin. Ils ont un peu baissé dans le dernier quart d’heure. J’ai été épaté par la capacité angevine de faire autant d’efforts. L’intensité était énorme, de niveau Coupe d’Europe. On a dû et on a su répondre… La blessure de Corentin Tolisso ? On n’a pas l’impression que la cheville tourne mais ce qui est inquiétant, c’est sa réaction. Il est sorti du terrain sur civière. »
...

. FEUILLE DE MATCH .

Au Stade Raymond Kopa d’Angers.

L1 (J35) : SCO Angers – OL 1-2 (0-2)
Arbitre : Antony Gautier.
Buts
: Valbuena (17’), Fekir (41’) pour l’OL. Ndoye (49’) pour Angers.
Avertissements :Valbuena (35’), Gonalons (39’), Fekir (44’) à l’OL. Thomas (51’), Manceau (80’) à Angers.
Expulsion : Pavlovic (77’) à Angers.

Angers: Letellier – Cissokho, Pavlovic, Thomas, Manceau – Santamaria (Bérigaud, 70’), Ndoye (cap.), Mangani – Bamba (Capelle, 75’), Toko Ekambi, Diedhiou (Pépé, 57’). Entr : Stéphane Moulin

OL: Lopes – Jallet, Nkoulou, Diakhaby, Morel – Gonalons (cap.), Tousart – Tolisso (Ferri, 82’), Cornet (Rafael, 90’), Valbuena (Ghezzal, 75’) - Fekir. Entr : Bruno Genesio.

...


Photos

SCO ANGERS - OL

10 photos

Sur le même thème