masculins / OL - Dinamo Zagreb J-1

Se positionner pour la suite

Publié le 26 septembre 2011 à 19:21 par R.B

En recevant le Dinamo Zagreb, l’OL peut à priori bonifier son match nul à l’Ajax Amsterdam…

Sans faire injure au club croate du Dinamo Zagreb, on n’imagine pas un seul instant que l’OL  laisse échapper les trois points de la victoire chez lui s’il veut avoir l’ambition de se retrouver pour la 9ème fois de rang au rendez-vous des 1/8èmes de finale. Certes Dejan Lovren a dressé un portrait plutôt flatteur de son ancienne équipe entrainée par Jurcic qui avait participé à la Coupe du Monde 98 avec la Croatie. Le multiple champion de Croatie a des atouts comme le prouve son parcours pour arriver en phase de groupe. Il a en effet passé trois tours qualificatifs. Et pour son premier match dans le groupe D, il s’est incliné de justesse (0 à 1) à domicile contre le Real Madrid.



Atouts jeunesse talentueuse
à l’image de Kovacic, Badelj… Atouts plus expérimentés que ce soit chez des internationaux croates comme Simunic ou des étrangers comme le Brésilien Sammir, le Portugais Tonel… En rappelant que le Dinamo est en tête de son championnat après 9 journées en étant toujours invaincu (8 succès et un nul).

L’OL se méfiera évidemment de ce club promis lors du tirage au sort, à la 4ème place du groupe D. L’OL qui a de nouveau engrangé de la confiance après son succès 3 à 1 face à Bordeaux. Une victoire avec la manière pour basculer au mieux sur cette deuxième journée européenne. En sachant que le Real est le grand favori pour la première place et que la 2ème place devrait se jouer entre l’Ajax et l’OL, pas question de faire un faux pas chez soi contre ce Dinamo !

  Les Lyonnais ont donc l’occasion de bonifier leur point du match nul ramené d’Amsterdam. Rémi Garde s’appuiera certainement sur son animation gagnante avec un onze de départ qui devrait ressembler à celui qui a pris la mesure des Girondins ; Lloris faisant son retour après sa suspension et Briand pouvant prétendre au couloir droit à la place de Lacazette. Si cet OL manifeste les mêmes intentions collectives et individuelles que samedi soir, il devrait y avoir du spectacle et un bon résultat au tableau d’affichage.

L’occasion de marquer des points dans ce mini championnat… et de fêter joliment le 100ème match de Ligue des Champions ; une aventure qui a commencé en septembre 2000 contre Heerenveen et dans laquelle l’OL n’a jamais manqué depuis un épisode.

Sur le même thème