masculins / OL - Sedan J-1

Si près du Stade de France…

Publié le 06 mai 2008 à 18:38 par R.B

Les portes de l’enceinte parisienne sont entrouvertes. Reste à les franchir. Un objectif en soi et une manière de bien préparer la fin du championnat…

Le tirage au sort a été clément et Benzema a fait la différence en inscrivant 6 des 8 buts lyonnais. Un raccourci pour narrer les 4 tours olympiens précédents cette ½ finale à domicile face à Sedan, un pensionnaire de L2. Malgré ses difficultés actuelles, l’OL semble bien placé pour le rendez-vous du 24 mai. Ou alors, la situation serait plus grave que prévue.

La Coupe a toujours son parfum particulier. Sedan a incontestablement apporté le sien dans cette édition en sortant Caen et Bordeaux. Les Sangliers peuvent se concentrer sur ce beau sujet en ayant plus que cela à jouer. Le groupe ardennais inspire le respect sans susciter la crainte. Le gardien Regnault est incontestablement l’élément le plus expérimenté en ayant connu de nombreuse joutes en L1, aidé par Sartre, ancien lyonnais et capitaine, Amalfitano, Abdoun, Mokaké...

Revenons au sextuple champion de France. Il inquiète en cette fin de saison, parce qu’il ne produit pas le jeu attendu, qu’il est moins réaliste, qu’il gagne moins et qu’il voit revenir un Bordeaux grand crû. Le 7ème titre n’est plus acquis comme on pouvait le penser début avril. Une situation nouvelle comparée aux 3 derniers exercices. Si cet OL 2007-2008 n’a gagné pour l’instant que la Peace Cup et le Trophée des Champions… il n’a pas perdu pour autant son titre de champion et la possibilité de faire le doublé. Cette perspective doit insuffler des forces compensatrices aux manquements cités. Comment en effet ne pas se dépouiller pour aller chercher les 2 trophées majeurs de l’hexagone ? Personne ne comprendrait la moindre once de résignation, l’absence de dépassement de soi, le manque d’esprit collectif.

[IMG43054#R]Cela passe forcément par cette qualification à la finale. Un objectif en soi, évidemment, et une manière de bien préparer la fin du championnat. Alain Perrin a parlé de faire tourner pour apporter de la fraicheur tout en préservant certains éléments pour la venue de Nancy. En remplaçant des internationaux par d’autres internationaux, cela ne devrait pas poser de problèmes insurmontables. En faisant jouer des garçons au temps de jeu réduit ces derniers temps, il peut les motiver. On pense à Crosas, Delgado et bien sûr à Hatem Ben Arfa. Le génial gaucher a passé 224 minutes sur la pelouse lors des 10 derniers matchs. 5 fois, presque 6, il est resté sur le banc ; une titularisation face à Strasbourg ; 4 entrées en jeu dont celle fameuse à Marseille. Son talent n’a pu se volatiliser… Pour le reste Réveillère, Grosso, Fred, Bodmer pourraient retrouver une place de titulaire.

La Coupe ne respecte par les critères hiérarchiques, se moque parfois du beau jeu et de l’avantage du terrain. On attend tout le contraire mercredi soir, souhaitant voir un OL conquérant mentalement, physiquement, tactiquement et techniquement. Une aussi belle Vieille Dame mérite de tout lui accorder pour la conquérir. Cette ½ finale doit aussi rassembler toute la famille lyonnaise dont les supporters font partie intégrante. Ces supporters ont plus que jamais leur rôle de 12ème homme à tenir. Gerland a encore 2 matchs à vivre cette saison… 2 matchs et 2 victoires !
Sur le même thème