masculins / Sélections

"Sid" doublement magique

Publié le 06 septembre 2006 à 20:51 par BV

Pour son deuxième match de qualification pour l’Euro 2008, la France remporte une superbe victoire 3 buts à 1 contre l’Italie grâce à un doublé de Sidney Govou. Grâce à ce succès les Bleus comptent 6 points en deux matchs et 5 unités d’avance sur leurs adversaires du soir.

Au coup d’envoi, 4 Lyonnais étaient titulaires. Les traditionnels titulaires que sont Grégory Coupet, Eric Abidal et Florent Malouda étaient en effet accompagnés de Sidney Govou. Le natif du Puy en Velay ne tarda pas à se mettre en évidence. Dès l’entame de match, il reprit victorieusement de volée un centre de William Gallas, inscrivant ainsi son 4e but chez les Bleus (2e). Un quart d’heure plus tard, Florent Malouda à 25 mètres du but envoya « un missile » que Buffon ne put que repousser dans les pieds de Thierry Henry pour le second but français (18e).

Fortement représentés au sein du groupe bleu, les Lyonnais justifiaient ainsi pleinement la confiance de Raymond Domenech. Dès le retour des vestiaires, Sidney Govou fêta de la plus belle des manières sa 25e sélection en inscrivant un doublé. De la tête, il devança Fabio Cannavaro pour placer le ballon hors de portée du portier transalpin (56e). "Sid" fut même tout proche de réaliser le triplé quelques minutes plus tard mais Buffon détourna du bout des gants sa frappe du pied gauche (65e). Sous l’ovation du stade de France, il laissa sa place à Sylvain Wiltord (72e).

Dans les buts, Grégory Coupet ne put rien sur la réduction du score de Gilardino, auteur d’une tête à bout portant (19e). Il fut par la suite déterminant sur la frappe de Semioli qu’il repoussa sur sa ligne (28e) puis sur la tête puissante de Cannavaro qu’il boxa en corner une tête (77e). A l’ultime minute de jeu, il se détendit parfaitement pour effectuer son 3e arrêt décisif de la partie sur une tentative de lob d’Inzaghi (90e).

A noter également côté olympien le très bon match de Florent Malouda omniprésent à la récupération comme dans le jeu vers l’avant et la somptueuse performance d’ Eric Abidal, intraitable et impressionnant d’aisance sur son côté gauche. Auteur d’une rencontre de très haut niveau, le latéral gauche olympien aura parfaitement défendu et souvent apporté un précieux soutien offensif.