masculins / OL - Le Mans

« Sid »… tellement différent

Publié le 14 mai 2010 à 15:02 par R.B

Sidney Govou

8 photos

A l’heure de se quitter, les images reviennent avant que l’émotion nous gagne samedi au moment de sa dernière sortie lyonnaise…

Finalement ce gars n’a jamais rien fait comme les autres ; n’est pas fait comme les autres à l’image de sa dernière grave blessure au tendon d’Achille au début de l’année 2009. 4 mois après il rejouait en effet sans douleur ! Son corps d’athlète, certainement servi par ses gènes l’ont remis sur pied plus vite que prévu.

« Sid », différent des autres parce que l’air de rien il est devenu un taulier du vestiaire alors qu’il pouvait donner l’impression de se moquer de la vie en communauté lui qui a souvent dit qu’il ne prenait presque pas la parole, mais qu’il parlait à tout le monde. Il n’a jamais été un joueur, un homme  de clan. Il a même  été un des capitaines de ces superbes saisons.

Govou

« Sid » pas comme les autres avant un match, sur un terrain. Il prend d'abord son temps sur la pelouse en papotant, rigolant. Pas question de s'isoler, de se fermer. Place ensuite au match. Il devient généreux à l’extrême. Il court, il dribble, tacle, presse, se replace, défend, frappe, accélère, saute tant qu’il y a du carburant dans sa belle machine. Imprévisible aussi en ne sachant pas ce qu’il va faire à l’avance. Après avoir tant donné, au bord de la panne, son allure change. La félinité disparait. Il pioche. Sa tête se balance de droite et de gauche en ayant tendance à regarder le bout de ses crampons. Stop… son regard appelle le changement dont il a horreur. Sortir, quelle frustration !

« Sid » pas comme les autres. Un généreux dans la vie. Bien vivant, voilà ce qui pourrait le caractériser, tout en étant timide, pudique, en ayant horreur qu’on le touche pour lui montrer une affection plus ou moins prononcée. En dehors des terrains, il mène sa vie comme il l’entend et n’a pas envie de se cacher au risque de faire la Une des media et d’en payer les conséquences. Qu'on le juge dans l'exercice de son métier !

« Sid » pas comme les autres quand il répond au media. Intelligent, il n’utilise pas les chemins tordus de la langue de bois. Il répond en disant ce qu’il pense que cela plaise ou non. La pensée est ordonnée, vive. Des moments toujours passionnants. Et quand il n’a pas envie de répondre, il le fait savoir fermement. Il ne faut pas lui casser les pieds ! Il est aussi rancunier quand on lui a manqué de respect quel que soit son interlocuteur. "Sid", un affectif, un sensible.

Govou

« Sid » pas comme les autres. Il a passé en effet 11 saisons au plus haut niveau avec le maillot de l’OL, le seul de sa carrière jusqu’à ce match face au Mans. Lui le natif de Brive-Charensac avait intégré le Centre de Formation de l’OL à 17 ans. Une arrivée plutôt tardive qui s’explique par le fait qu’il avait quelques difficultés pour se faire une place dans son club du Puy-en-Velay en raison d’un physique trop léger. Heureusement, il n’a pas échappé à l’œil d’un recruteur olympien. Comme il n’échappera pas à celui de Bernard Lacombe qui le lancera dans le grand bain le 15 janvier 2000 à Auxerre. Il se fera remarquer quelques semaines plus tard en étant un buteur providentiel en Coupe de France. « Sid » attaquant aux côtés de Sonny, Steve… « Sid », ensuite, homme de couloirs.

« Sid » toujours pas comme les autres. Il découvre la Ligue des Champions en 2000-2001 ? Et il inscrit un doublé face au Bayern de l’illustre gardien Kahn. « Govou a été exceptionnel… ». L’hommage est signé Omar Hitzfeld, l’entraineur munichois. Capable déjà de réussir le plus difficile et de manquer le plus facile 8 jours plus tard à Moscou contre le Spartak. « Sid » ? Soit la particularité d’inscrire des buts exceptionnels et de manquer l’immanquable à l’image de son occasion ratée face au PSV Eidnhoven à Gerland. Il a toutefois  intégré le Top 10 des meilleurs buteurs de l’Histoire du club avec 77 buts et au moins un dans chaque compétition qu’il a jouée !

Bayern

« Sid » unique. Il trouve le moyen de se retrouver au bon endroit pour inscrire le seul but de la finale de la Coupe de France face au PSG le 24 mai 2008 à la 102ème minute. Il trouve le moyen de réussir un triplé lors du premier Trophée des Champions remporté en 2002 face à Lorient avec un but exceptionnel de la tête; un but qu'il est allé chercher dans lés étoiles en étant quasiment sur la ligne des 16 mètres!
Govou

Sid » toujours unique dans sa carrière internationale. Pas sélectionné au départ pour l’Euro 2004 et le Mondial 2006, il n’en fait pas une maladie. Mais une blessure change tout. Un coup de fil, il débarque sans souci. Il présente à 30 ans un bilan très respectable de 43 sélections et 10 buts en espérant prendre la direction de l’Afrique du Sud dans quelques jours.

« Sid » encore « hors norme » avec ses nombreuses inventions capillaires, ses fringues ou ses voitures.

« Sid » enfin définitivement à part avec son incroyable palmarès lyonnais : 7 titres de champion de France, 1 coupe de France, 1 coupe de la Ligue, 4 trophées des Champions avec un triplé lors du premier remporté face à Lorient, 1 Peace Cup.

Govou

Une carrière de très haut niveau à l’OL sans l’avoir cherchée au départ. Départ ? Un mot que l’on a souvent entendu à son égard. Un mot qui devient désormais réalité avant son 412ème match disputé. Ce départ va générer de l’émotion comme celui de « Greg », de « Juni », de Claudio… De l’émotion comme la célébration de son but au Stade Geoffroy Guichard un soir de derby. Abdos au vent, sourire géant…en direction des supporters lyonnais entouré de ses potes.  Il venait d’inscrire le but de la victoire (3 à 2) dans le temps additionnel. Il était hyper heureux et il faisait partager ce moment très particulier.

Comment oublier toute cette période? Impossible et elle mérite au moins ce grand merci.

 

411 matchs avec l'OL :
- 291 en L1
- 5 en Trophée des Champions
- 71 LDC + 4 UEFA
- 17 Coupe de France
- 23 Coupe de la Ligue

77 buts : 49 en L1
- 4 en Trophée des Champions
- 8 en Coupe de France
- 5 en Coupe de la ligue
- 10 en LDC et 1 en UEFA

7 titres de champions de France

1 Coupe de la Ligue

1 Coupe de France (buteur du 1-0)

4 Trophée des Champions

43 sélections et 10 buts





Photos

Sidney Govou

8 photos

Sur le même thème