masculins / OL - OM J-2

Sidney Govou: "j'apprends tout le temps"

Publié le 09 janvier 2006 à 16:00 par R.B

Cloué au lit par une bonne gastro, Sidney Govou n’a pas participé à la qualification des Lyonnais face à Grenoble. « Cela va mieux ; j’ai bien transpiré ce matin et j’ai accéléré sur le dernier tour du footing. Tout est ok ».

Quand nous lui demandons si cette année 2006 peut-être spéciale pour lui et pour le club, il réfléchit et répond : « C’est compliqué à dire. Je raisonne plutôt en terme de continuité par rapport à notre début de saison, mais il est certain que la fin peut-être magnifique pour tout le monde. Je ne pense pas à la Coupe du monde ; je me dis que si je suis performant, j’y participerai. Je vis toujours au jour le jour. C’est comme cela que je me sens le mieux. Alors on verra… »

Bien placé pour parler de l’évolution de ce club lyonnais lors des derniers exercices, puisqu’il est le plus ancien du groupe avec Grégory Coupet, « Sid » avoue qu’il y a un point très positif à relever : « On peut changer n’importe quel joueur à n’importe quel poste sans que cela affecte le rendement de l’équipe. C’était déjà la tendance dans un passé récent, mais cette saison, c’est encore plus flagrant. Le point négatif ? Nos débuts de match ou encore de seconde période. Ceci étant lié à un problème de concentration. De toute façon, il faut rechercher sans cesse la perfection, même lorsqu’il y a des très bons résultats». Et toi ? « Moi, je progresse dans la continuité de ce j’ai fait. Mon état d’esprit a évolué ; je suis notamment de plus en plus gagneur. Ce qui te dérange ? De rater des occasions de buts, même s’il n’y en a pas de flagrantes depuis le début de saison. J’ai envie de mieux finir mes actions. D’un autre côté, c’est vrai qu’en terme de statistiques, je ne suis pas mal avec 5 buts (2 côté gauche dont un de la tête, 1 au centre et 2 côté droit) et 5 passes décisives. Mais je n’ai pas honte de dire que j’apprends tout le temps. Tiens quand je regarde par exemple Wiltord à l’entraînement ou encore Karim Benzema. Moi, je m’en fous qu’il soit plus jeune que moi, je regarde ce qu’il fait. Il est vraiment impressionnant devant le but comme Sonny, Trézéguet… C’est le plus fort du groupe dans ce domaine ».

[IMG39616#R]Marseille pointe mercredi soir son nez à Gerland. Une équipe qui inspire souvent notre numéro 14. « C’est vrai que j’ai souvent marqué contre l’OM (3 buts) ; Marseille, c’est toujours un gros match du championnat. Je sais aussi ce qu’a représenté et représente encore ce club. Je me suis de l’époque des Waddle, Papin… Cette saison, il a trouvé la stabilité. Le début a été difficile, mais les dirigeants ont laissé du temps à l’entraîneur. Il possède en Ribéry, un joueur imprévisible, déroutant, performant. A Metz, il était déjà comme cela. Il ne fatigue jamais. J’aime bien ce joueur ; c’est celui qui m’a fait la plus forte impression en L1. Une équipe ? J’avais bien apprécié le jeu du Mans contre nous ».

Govou (171 matchs de L1 et 36 buts), remis sur pied, postule pour la venue de Marseille, un match de la 21ème journée dont il est le témoin.

Bordeaux – Auxerre : « Bordeaux n’est pas mal du tout, mais je dis Auxerre. Je suis content pour Peguy Luyindula ».

Lens – Nancy : "Lens. Cela fait 2 ans que je vois cette équipe faire une belle saison et après je suis déçu. J’ai quand même l’impression que les Nordistes ont un bon groupe ».

Monaco – Strasbourg : « Monaco ».

Troyes – Lille : « Nul ».

Metz – ASSE : « Nul ».

Rennes – Le Mans : « Alors là…. Je ne sais pas ».

Ajaccio – Nantes : « Ajaccio. J’aime bien cette équipe. Je trouve qu’elle joue bien ».

Sochaux – Nice : « Nice pour mon petit Flo Balmont. Nice a besoin de gagner après son élimination en Coupe de France ».

Toulouse – PSG : « Nul »

Quant à OL – OM, Sidney est catégorique : « l’OL ».
Sur le même thème