masculins / OL - Breme J-2

Sidney Govou: "Je postule!"

Publié le 06 mars 2005 à 14:18 par AT

[IMG2060L]Sidney Govou est sori très tôt à Clermont, touché avant l'élimination de son équipe. Mais il postule pour le huitième de finale retour de Champions League. <br> Capaitaine, il en appellle à la mobilisation de ses troupes: Mot d'ordre: "jouer libéré mais appliqué"...

- Sidney, le discours est à la remobilisation ?

- Bien sûr! On reste sur deux défaites d'affilée, ça fait mal au moral. Mais pour l'instant ce qui s'est passé hier en championnat ne nous a pas trop desservi. On espère que ce soir ce sera pareil, et qu'on va repartir de plus belle la semaine prochaine.



- Perdre n'est pas une habitude à Lyon. Est-ce que ça se digère plus facilement ?

- Plus difficilement je pense. Quand on a l'habitude de gagner, on accepte encore moins la défaite. C'est bien, mais c'est à nous de nous remettre sur les bons rails, de reprendre les bonnes valeurs, de bien défendre, et de voir après pour attaquer.



- Qu'est-ce que vous vous êtes dit?

- Il n'y a pas de quoi tirer la sonnette d'alarme. Deux défaites ça fait mal, mais je n'ai pas joué, j'ai regardé, et même sur un terrain difficile, j'ai vu de bonnes choses.



- Sentez vous une certaine fatigue ?

- On ne peut pas dire non. Elle est autant physique que mentale, mais il faut faire avec. On est dans une grande équipe, on joue beaucoup de matchs, il faut accepter cette fatigue, jouer avec, et tenir à chaque sortie.



- La Ligue des Champions, cela peut vous relancer ?

- Cela doit ! On a fait un bon match aller et le match retour dépend éssentiellement de nous. Il ne faut pas qu'on se dise qu'on est déjà qualifié. Il faudra quand même faire les efforts, faire un bon match, au moins juste pour relancer la machine.



- Vous pensez que le Werder peut venir à Lyon pour renverser la vapeur?

- Dans le foot, ça va très vite ! On reste sur deux défaites, et si on commence à douter, ça peut pencher de l'autre côté. Il faut éviter tout ça, prendre les matchs le plus sereinement possible, en étant confiant, mais sans se croire qualifié.



- Vous êtes quand même libérés après le 3-0 de l'aller ?

- Il faut jouer libéré, oui, mais appliqué. cela n'est pas incompatible.



- Et vous ?

- Je postule !"



AT
Sur le même thème