masculins / OL - Monaco J-1

Sidney Govou: "Monaco... un match à gagner"

Publié le 24 septembre 2004 à 14:12 par R.B

[IMG3248L]A quelques heures d'affronter Monaco, <b>Sidney Govou </b>dégage une force tranquille comme la majorité de ses partenaires. Souriant, détendu, « <b>Sid </b>» ne mélange pas pour autant les genres. « <b>Monaco,</b> c'est d'abord un match à domicile à <b>gagner</b>. Monaco, Prague et enfin le derby: "cela va être intéressant"...

A quelques heures d'affronter Monaco, Sidney Govou dégage une force tranquille comme la majorité de ses partenaires. Souriant, détendu, « Sid » ne mélange pas pour autant les genres. « Monaco, c'est d'abord un match à domicile à gagner. Nous avons déjà perdu 4 points à Gerland… Ensuite, c'est vrai que cette rencontre a un petit parfum d'Europe et que depuis quelques saisons cette confrontation est devenu un classique. Avec les Monégasques, on se tire la bourre. J'ai envie de dire que les points pris en début ne sont plus à prendre. Nous ne reviendrons pas toujours sur le fil pour être au final champion ! Enfin, un succès samedi nous ferait du bien pour les 2 matches à venir. Pour le reste, le championnat est long et toutes conclusions seraient hâtives ». La préparation a-t-elle été différente ? « La préparation, en ce moment, c'est essentiellement de la récupération. Mais elle n'a pas été différente. Cela voudrait dire que nous prenons les autres adversaires d'un peu haut ».



Sur les éloges concernant l'OL, le natif du Puy les entend bien évidemment. « C'est bien ; cela fait plaisir. Il faut les prendre, les écouter. Le groupe est sain. On est conscient de ce que l'on fait. Cela ne risque pas de nous monter à la tête. Cette force tranquille ? Oui, j'en conviens ; c'est détendu, jeune… mais sérieux. Le coach est là ; il recadre si c'est nécessaire. Les nouveaux se sont très vite adaptés. Cela prouve aussi que les dirigeants ont fait les bons choix. Je suis surpris qu'ils se soient sentis à l'aise aussi vite. Tout le monde a fait des efforts. Sylvain, je le connaissais. C'est un gars intelligent ; un gagneur ; un combattant. En plus, les nouveaux se sont retrouvés ensemble à l'hôtel ; cela créé des liens ».



Qui dit nouveaux joueurs de qualité, amplifie forcément la concurrence. « Tout se passe bien, et il n'y a pas d'explications particuli�res à donner. En tout cas, moi, je n'en ai pas. Il y a peut-être le discours du coach. C'est un tout dans lequel il ne faut pas oublier l'honnêteté des personnes ».



Monaco, Prague et… ce derby du dimanche du 3 octobre. «Bien sûr que j'y pense ; cela va être intéressant et une situation bizarre pour moi. Je reçois déjà des appels de mes amis du Puy pour avoir des places. Mes amis sont du Puy, de St-Etienne… Ils vont venir au stade avec des tenues vestimentaires mélangées. Nous n'aurons pas le droit de nous rater. J'ai joué un derby en tant que joueur, à Gerland en Coupe de France. Mais à l'époque, c'était différent pour moi. Des souvenirs de gamin ? Aucun. Je jouais au foot, mais ce genre de choses me passait complètement au dessus de la tête ! ».



RB/AT





Sur le même thème