masculins / OL - Le Mans J-1

S'offrir une superbe fête

Publié le 27 avril 2007 à 16:23 par R.B

Point d’autres enjeux qu’un immense plaisir à partager pour fêter le sixième titre face à des Manceaux toujours à la recherche d’un premier résultat positif contre les Lyonnais…

Cela fait très longtemps… trop longtemps que l’OL n’a pas fourni une superbe prestation sur sa pelouse. Et mis à part face à Sochaux, 3 buts, les partenaires de Juninho ont été peu prolifiques (6 fois un but et 2 fois 0 but marqués) depuis le début de la phase retour. Il est temps que cela change pendant ces 90 minutes. D’autant qu’il y aura avant et après de la couleur, de la musique, de la danse et un feu d’artifice. Personne n’a oublié d’ailleurs le feu d’artifice de la saison dernière lors de la venue de ces mêmes sarthois… une avalanche de buts dans la cage de Pelé puis de Roche. Sans aller jusqu’à de telles extrémités, un succès 8 à 1, les supporters olympiens apprécieraient jeu léché, victoire et buts. Histoire de retrouver de l’entrain.

« Ils vont jouer beaucoup plus relâcher contre nous. Nous, on a besoin d’être à 120% contre l’OL. Il faut agir et être acteur. Ce serait bien de terminer la saison avec 2 ou 3 victoires supplémentaires. Cela nous mettrait dans une bonne dynamique pour la saison prochaine… ». Le Manceau Laurent Bonnart, présent lors de la fameuse déculottée, n’a pas envie de revivre la même mésaventure comme il l’a exprimé sur le Site Internet du club. L’entraîneur Frédéric Hantz espère entre autre que l’OL soit un peu moins bien et ajouté: "moi, je reste sur mes objectifs... à savoir faire mieux quela saison dernière (11ème). Actuellement, nous sommes moins bien et nous prenons des buts en seconde période (2 contre Lens, 2 contre Auxerre et 2 contre le PSG). Pour l'instant, j'en suis au plan A. Si cela ne marche pas contre l'OL et Nantes, je passerai au plan B". Le MUC voudra évidemment tirer son épingle du jeu samedi soir en ayant à l’esprit qu’il n’a jamais pris le moindre point face à cet adversaire prestigieux : 6 matchs et 6 défaites !

5 matchs encore pour le roi de France. 5 matchs pour boucler de très jolie façon une saison historique mais aussi plus agitée que de coutume. Place aux vagues de bonheur, aux derniers pas pour certains sous la tunique lyonnaise, engendrant forcément beaucoup d’émotion dans le cas, notamment, de Claudio Cacapa. 5 matchs encore pour montrer ce visage de grand champion heureux et pas du tout repu. Il y a de belles « breloques » à ajouter à ce 6ème titre ; des records pas indispensables, bien sûr, mais qui marqueraient un peu plus une suprématie incontestée.

« On a besoin d’amour actuellement… » a dit Gérard Houllier lors de son point presse. Comme, il n’y a pas de plus bel amour que celui partagé, supporters et joueurs savent ce qu’il faut faire pour atteindre ce partage fusionnel… Soit donner pour mieux recevoir !
Sur le même thème