masculins / OL - PSV Eindhoven

Soir de fête à Gerland

Publié le 08 mars 2006 à 11:30 par R.B

Soir de fête à Gerland … soir de qualification, on l’espère. Le meilleur public de France va être à la hauteur de l'événement. Les 4 tribunes vont bouger, pousser sans relâche derrière le groupe olympien.

Elles l’avaient déjà fait la saison dernière pour la venue de ces diables de Bataves, le 4 avril 2005. Quelle ambiance ! 39 178 spectateurs n’avaient cessé d’encourager les leurs. Et ce n’était que le match aller…

Ce soir, il en va autrement. Ce sont les 90 ou 120 dernières minutes de cette double opposition. A la clef, une participation ou non à la prochaine marche vers le Stade de France le 17 mai prochain. Gérard Houllier l’a mentionné lors de la conférence de presse les supporters participent grandement au résultat.

Le cérémonial file la chair de poule et conditionne spectateurs et joueurs. Tout est en place pour que la fête soit complète. Ces fêtes européennes ont déjà existées. Elles sont dans toutes les mémoires ; Bologne en 98-99, Porto ; Real ; Manchester ; Fenerbahce ; Inter ; Bayern… Il y a eu tellement de frustration la saison dernière après l’élimination face au PSV, que ce rendez-vous doit supplanter tous les autres en terme de soutien affectif.

Mardi soir, les images et le bruit du fantastique Camp Nou et de ses 96 000 soccios nous ont mis l’eau à la bouche. Que c’est beau un stade plein lors d’une nuit européenne avec toutes ces étoiles sur la piste. Aux artistes lyonnais de les faire scintiller.