masculins / OM - OL J-1

Sommet en vue !

Publié le 27 novembre 2012 à 19:40 par R.B

Les Olympiens se disputeront mercredi soir la place de leader du championnat dans ce match en retard de la 10ème journée… Passionnant à plus d’un titre…

Vous connaissez la rengaine du milieu… c’est à la fin du championnat que l’on s’intéresse au classement et en attendant, une première place reste anecdotique. Soit. Mais pourquoi bouder son plaisir ou ne pas prendre ce qu’il y a à prendre ? Le PSG ayant, pour l’instant, oublié de mettre le turbo sur son bolide, tout reste encore possible pour quelques écuries en course aux premières places. L’OM et l’OL en font partie après un très bon début de saison.

Ce choc devait avoir lieu initialement lors de la 10ème journée. Reporté en raison des conditions climatiques sur la capitale phocéenne, il se présente avec encore plus d’atours. L’OM et l’OL ne pouvaient pas prétendre en effet à cette place de leader… Cette fois, soit l’un, soit l’autre s’assoira dans ce fauteuil honorifique.

L’OM a redressé la tête en battant le LOSC dimanche soir après avoir pris quatre petits points lors des six dernières journées ! Eliminé de la Coupe de la Ligue et de l’Europa Ligue, en attendant un éventuel parcours en Coupe de France, il peut se consacrer à cet ordinaire qui pourrait lui rapporter gros. L’OM 2012-2013 n’a pas un effectif franchement pléthorique surtout quand les blessures s’en mêlent. Gignac est toujours en soins ; Rémy ne va pas trop bien ; Amalfitano est suspendu…

Quant aux jeunes, difficile de compter vraiment sur eux. Mais en énumérant la liste de ceux qui sont aptes à jouer, force est de constater qu’il y a des clients. De Mandanda  aux frères Ayew en passant par le remarquable Nkoulou, Fanni, Barton, Diawara, Cheyrou… sans oublier la formidable puce Valbuena. Cet OM est certainement juste en effectif, ce sera pire en janvier avec la CAN, mais il a incontestablement du potentiel.


L’OL a laissé sa place de leader après sa déroute toulousaine. Une défaite qui ne remet pas grand-chose en cause. L’OL avait des circonstances atténuantes avec l’envie de gagner des Toulousains, les absences de Réveillère, Lisandro, Bastos, Lovren, Briand…  Reste certains choix de Rémi Garde, notamment le couloir gauche. Ils ont suscité des interrogations. Et les réponses de l’entraineur lyonnais laissent à penser qu’il en a tiré des conclusions pour le futur.

Au-delà de ce couac toulousain, ce dernier déplacement a mis en valeur les difficultés lyonnaises à voyager aussi bien en championnat qu’il ne reçoit. 7 points en six voyages, ce n’est pas catastrophique… mais cinq buts inscrits sans jamais dépassé une réalisation par match, cela interpelle. Seuls, le FCSM (4), Reims (2), Brest (3) ont fait moins bien… et l’ASNL tient tête au septuple champion de France dans ce classement ! La meilleure attaque à domicile (18) n’a pas trouvé son efficacité loin de Gerland à moins que la qualité de l’adversaire n’y soit pour quelque chose…

 On l’a compris la vraie place de Malbranque est au milieu de terrain. A priori plus aux côtés de Gonalons que derrière l’attaquant… Avec le retour de Réveillère, Dabo devrait repasser à gauche. Restera à déterminer le compagnon de Bisevac en défense centrale (B. Koné ou Umtiti ?)… Est-ce-que le Phoenix Bastos va renaitre une nouvelle fois si on fait appel à lui ?

Ce choc entre Olympiens promet un sommet tout autant que des interrogations, des confirmations… Bref, il s’annonce passionnant.

Sur le même thème