masculins / PSG - OL J-2

Spirale positive pour Källström

Publié le 20 novembre 2008 à 18:24 par R.B

Kim Källström traverse une bonne passe. Il vient d’enchainer 3 matchs en tant que titulaire avec l’OL et a joué avec sa sélection suédoise mercredi soir… Le gaucher pense désormais au rendez-vous parisien…

Passeur décisif contre Metz et Monaco ; buteur face à Bordeaux et avec sa sélection nationale, Kim est en forme qu’il joue sur un côté ou en milieu de terrain. «Je me sens effectivement en pleine forme. Ces 2 dernières semaines se sont bien passées. J’ai eu pas mal de temps de jeu. Du coup, tu prends confiance et avec cette confiance, tu tentes des choses et parfois, cela marche. Je suis dans une spirale positive ». Il explique aussi qu’il n’a rien lâché lorsqu’il jouait moins. «Pour moi, le plus important, c’est de me sentir bien physiquement. J’ai toujours bien travaillé depuis le début de saison, même quand je jouais moins ». L'ancien rennais a aligné 265 minutes lors des 3 derniers matchs, alors qu'il avait passé, précédemment, seulement 521 minutes sur les pelouses en 17 matchs disputés par l'OL dont 270 en tant que latéral gauche.

Le programme de l’OL est démentiel. Le marathon n’est pas encore fini. Ne comptez pas sur Kim pour se plaindre. « On le savait ; on ne peut pas faire grand chose. Il faut se préparer correctement, récupérer. Ce problème de programme n’est pas unique à l’OL. Toutes les grandes équipes doivent y faire face. Nous avons un effectif pour faire tourner. Enchainer, cela fait partie du boulot. On ne va pas se cacher derrière le calendrier.» Pas de coup de fatigue samedi au Parc ? « Non, on est bien préparés. Et puis tout le monde n’a pas joué en milieu de semaine ; et certains ont peu joué. Après, c’est toujours un avantage quand une équipe peut travailler tranquillement pendant la semaine.»

Présent dans la sélection suédoise, Kim est entré en jeu en 2ème mi-temps. « Les Pays Bas nous ont posé des problèmes. Cette équipe s’est imposée logiquement. Après, c'était un match amical sans trop de rythme, sans beaucoup de duels. C’est bizarre de passer d’un match contre Bordeaux à un tel match. J’ai marqué un but, cela fait du bien pour la confiance. Un voyage positif pour moi. En plus j’ai marqué du droit ».

Place désormais au match de samedi. « J’espère avoir du temps de jeu. C’est le coach qui décide. Ai-je une préférence entre les 2 matchs à venir ? Non. J’ai envie de disputer les 2. Après, on ne pense pas aux deux matchs. On doit penser à 100% au match contre le PSG… sinon on pourrait passer au travers. Tout le monde sait que ce match est important, qu’il faut faire un résultat au Parc. L’équipe sait gérer ce genre de rencontre ».