masculins / Transferts

Squillaci à l'OL, Monsoreau à Monaco

Publié le 23 juin 2006 à 19:18 par S.C.

L’Olympique Lyonnais informe d’un accord avec l’AS Monaco pour les transferts de Sébastien SQUILLACI et de Sylvain MONSOREAU. Le solde de ces deux transactions est de trois millions d’euros que l’OL versera au club monégasque.

Le défenseur international Sébastien Squillaci a passé aujourd’hui à Lyon toute une série de tests médicaux, des examens qui se poursuivront dans la matinée de demain.
Après analyses de ces résultats, Sébastien SQUILLACI signera un contrat de quatre ans avec l’Olympique Lyonnais puis sera présenté à la presse dans la journée lors d’une conférence organisée au siège de l’Olympique Lyonnais.

Durant ce court séjour «marathon » aujourd’hui nous avons rencontré Sébastien SQUILLACI. Homme chaleureux, souriant il nous a accordé cet entretien.

Quel regard portez-vous sur l’OL ?
C’est un grand club avec les résultats qu’il accumule depuis plusieurs années. Pour moi il est sans aucun doute le plus grand club français et fait partie des grands clubs européens. » Sébastien Squillaci précise : « Quand on a la chance d’être sollicité par un tel club il faut franchir le pas et on vient s’en hésiter . »
Venir jouer à l’OL est dans la suite logique de sa carrière, elle pourrait lui permettre de progresser et dit-il : « de retrouver la Ligue des Champions, une compétition qu’il a connu avec bonheur à Monaco disputant une finale. »

A la question concernant la concurrence, réponse :
« Cela fait partie du jeu dans tous les grands clubs européens elle existe. A moi d’être performant pour postuler à une place de titulaire. » Le regard : Ils sont au-dessus du lot avec pas mal d’année d’avance sur les autres équipes… »
Son épouse est d’origine lyonnaise et c’est souligne-t-il elle qui lui a permis de découvrir la ville de Lyon et déjà de l’apprécier.
Avant de le quitter, le sujet Equipe de France a été abordé. Il nous a fait part de sa déception de ne pas avoir été appelé dans la sélection des 23 pour la Coupe du Monde. Une déception cependant vite effacée lorsque l’Olympique Lyonnais l’a contacté : « Pour moi venir ici dans ce club me rend heureux. »