masculins / OL - Bordeaux J-3

Squillaci... le stakhanoviste

Publié le 06 mars 2008 à 16:50 par R.B

Il avait manqué 14 matchs la saison dernière. Il n’en a manqué que 2, à ce jour, en 2007-2008. Sébastien Squillaci est le Lyonnais le plus utilisé par Alain Perrin…

Avec lui, vous êtes rarement déçu. Il se bat du début à la fin ; il ne lâche jamais le morceau. Il défend son but. Il a ce goût, et il le revendique, pour défendre. Il quitte rarement sa propre moitié de terrain sauf pour mettre sa tête sur les coups de pied arrêtés, 3 buts après coups francs et un après un corner, ou pour tenter le tout pour le tout lorsque le score est défavorable. Il avait agi de la sorte au Mans en Coupe de la Ligue où il avait fini en position d’avant centre. « Toto » ne fait pas de figures artistiques avec le ballon. Un bon tacle vaut tous les grigris «j’ai le goût pour ce geste ».

La saison dernière, il arrivait de Monaco. Il y avait l’incontournable Cris, Müller et Cacapa. Il n’a jamais été blessé. Gérard Houllier l’a titularisé 40 fois sur 54. Après avoir débuté à gauche dans l’axe central, il a retrouvé la droite, sa place de prédilection. Depuis le mois d’août dernier, il n’a manqué que 349 minutes ; il a disputé 38 des 40 matchs en étant titulaire 37 fois. Sans omettre de rappeler qu’il fut absent sur blessure lors du Trophée des Champions et pour l’ouverture du championnat.

Remplaçant à Toulouse, il suppléera Cris, lorsque ce dernier se blessera au genou à la 60ème. Il a été associé à Bodmer ou Kléber Anderson avant de retrouver Cris. Depuis Toulouse, il n’a pas eu le temps de souffler beaucoup. Sa détermination, son envie effacent la fatigue et lui permet d’enchainer. Il fut à Old Trafford le meilleur olympien avec Jérémy Toulalan.

Le Toulonnais d’origine, 3 251 minutes, dont 720 minutes sur 720 en Champions League (le seul dans ce cas), précède en temps de jeu Kim Källström 2 943 et Karim Benzema 2 909.
Sur le même thème