masculins / Stade de Reims - OL

Stade de Reims - OL : réactions du staff

Publié le 07 avril 2013 à 19:04 par SC

Les réactions d’après-match, suite à la défaite des lyonnais 1 à 0 à Reims, au micro et dans le bus d’OLTV…

Bruno Genesio
Il nous a manqué beaucoup de choses. On a fait un début de match catastrophique, dans l’agressivité. On n’a pas su répondre au combat imposé par Reims. C’était miraculeux que Reims n’ai pas pris l’avantage avant la mi-temps. On a été largement dominé par cette équipe de Reims. La pression ça peut expliquer des fautes techniques mais pas ce manque de combativité, d’engagement. L’envie était du côté de Reims, une équipe qui luttait pour le maintien et on l’a vu. Tout le monde est déçu. On ne peut pas être déçu. On est inquiet, surtout par rapport aux contenus des matches. C’est à nous de trouver les ressorts pour inverser cette tendance et de rebondir. Les joueurs sont frustrés, certains plus abattus que d’autres. On a le sentiment de ne pas avoir fait ce qu’il fallait faire. Sochaux, il y avait plus de positif que de négatif alors que ce soir il est difficile de tirer quelques chose de positif. Il faut trouver les solutions.

Rémi Garde
Je ne peux que constater comme vous l'apathie de l'équipe en début de match. Je pense que ça nous a plombé. Il y a quelque chose qui se casse, je suis assez inquiet. Je constate qu'il y a beaucoup moins d'entrain, d'enthousiasme, que les efforts sont plus individuels que collectifs quand il y en a. Je n’ai pas d’explications. On a démarré très lentement. On a jamais été dans le rythme. C’est devenu encore plus difficile quand on a été mené au score. Je ne me réfugie pas derrière les conditions du terrain. On avait déjà pas été bien en première donc cela n’a pas arrangé les choses. Je m'inclus dans cette trajectoire descendante. J'essaie de trouver les mots et les bons équilibres sur le terrain. Pour le moment, cela ne fonctionne pas. Il y a urgence. Il faut se serrer les coudes, retrouver beaucoup d'humilité et se mettre au travail.

Sur le même thème