masculins

Steve Marlet : Fulham devra payer !

Publié le 08 janvier 2004 à 17:49

Dans le litige opposant l'Olympique Lyonnais au Fulham Football Club qui refusait de payer le solde du transfert de Steve Marlet, le Tribunal Arbitral du Sport, réuni le 19 décembre 2003 à Lausanne, et composé de :



- Monsieur Jean Philippe Rochat - Attorney at Law à Lausanne (Suisse), Président

- Dr Dirk-Reiner Martens - Attorney at Law à Munich (Allemagne)

- et, M. Jan Paulsson - Attorney at Law à Paris (France),



a rejeté les demandes formulées par Fulham Football Club Limited dans sa requête d'arbitrage du 21 Juillet 2003, contestant la décision de la FIFA (executive comittee) en date du 28 Juin 2003 qui avait confirmé la décision de première instance du FIFA's Player's Status Comittee, déclarant le Fulham Football Club tenu de payer à l'Olympique Lyonnais le solde du transfert du joueur Steve MARLET, soit 4 573 470.52 Euros.



La formation de jugement dans une décision de seize pages a analysé en droit et en fait l'ensemble des conditions relatives au transfert de l'international français (indemnité de transfert, calendrier de paiements, visite médicale du joueur, garantie personnelle émise par M. Al Fayed au profit de l'Olympique Lyonnais, notamment).



Les arbitres ont conclu à la régularité de l'ensemble des opérations et « qu'en conséquence, l'Olympique Lyonnais est bien fondé à réclamer le paiement intégral de l'indemnité de transfert. Aucune des affirmations du Fulham Football Club ne résiste à l'examen ».



En conséquence, Fulham Football Club est condamné à payer à l'Olympique Lyonnais SASP, présidé par M. Jean-Michel Aulas, la somme de 4 573 470.52 Euros outre intérêts au taux de 5 % à compter du 14 Décembre 2002. Fulham est également condamné à supporter l'ensemble des frais et dépens d'arbitrage.



La décision du Tribunal Arbitral du Sport est définitive. L'Olympique Lyonnais a entamé son exécution à Londres.



L'Olympique Lyonnais était assisté de Maître Jean-Luc Soulier assisté de Maître Eric Wallenbrock, Avocats au Barreau de Paris et le Fulham Football Club par le Cabinet Kendall Freeman, Sollicitors à Londres.