masculins / Nantes - OL J-1

Stop au piétinement...

Publié le 05 décembre 2008 à 19:31 par R.B

1 point en 2 matchs... 0 but marqué... l’OL a fait du surplace lors des 2 dernières journées. En se déplaçant chez le promu nantais, il a l’occasion de repartir, malgré l’absence de nombreux cadres…

« Le championnat sera plus difficile que les saisons précédentes. Je ne vois pas une équipe le survoler… ». Claude Puel l’avait déjà dit avant que ne débute cette compétition. Il l’a répété jeudi lors de son point presse. Cela veut dire notamment qu’il n’y a pas de match facile, même quand le septuple champion de France se déplace chez un promu qui pointe à 19 points au classement.

Les Canaris ont eu de gros soucis pour leur retour en L1 au point de changer d’entraineur au soir de la 3ème journée. Ils ne roulent pas en formule 1 pour autant depuis l’arrivée de Baup avec leur moyenne de points pris par match : 1,16. En conservant ce rythme, le maintien serait un âpre combat. Offensivement pâlots, les Nantais attendent toujours « l’arrivée » du buteur Klasnic ! Pas de crainte à l’horizon avant de recevoir l’ogre lyonnais. « Pas question de calcul. On a envie. Nous sommes là pour faire un exploit face à une équipe ambitieuse qui ne fera pas d’impasse avant de recevoir le Bayern… ». Elie Baup annonce la couleur sur le Site du club. Et Lariepe de conclure: "le salut passera par le jeu".

L’OL a piétiné lors des deux dernières journées. Il avait déjà marqué un peu le pas après la défaite à Rennes en ne prenant que 2 points en suivant. Après le simulacre de match face à Valenciennes dans la pataugeoire olympienne, qui avait succédé à la défaite en terres parisiennes, le champion de France entend bien faire respecter la différence hiérarchique. Déjà pour lui en abordant la dernière ligne droite qui mène à la trêve et juste avant la grande finale de son groupe en Ligue des Champions face au Bayern. Et puis aussi pour maintenir la concurrence à distance, voire pour la repousser un peu plus loin.

En Loire-Atlantique, Claude Puel devra se passer des blessés de longue date, mais aussi de Benzema en reprise, de Juninho et de Govou, suspendus. Il y a encore l’incertitude Toulalan. Et celles liés à l’approche du match à venir contre les Bavarois où Juninho et Cris seront suspendus. En l’absence du défenseur brésilien, va-t-il faire répéter, à Nantes, la charnière Mensah-Boumsong qui débutera contre les partenaires de Ribéry ? Cela placerait ipso-facto le jeune Gassama au poste de latéral droit. La réponse ? « Il faut tout considérer… ». Pour le reste, l’OL débutera-t-il avec la même formule au milieu que face à Valenciennes ? Qui remplacera Govou sur un côté ?

L’OL a donc de nombreux absents, mais ce n’est pas une raison pour trouver des excuses. L’effectif lyonnais a encore de la profondeur comme en témoigne le turn over instauré depuis le début de saison par Claude Puel qui a aligné avant ce voyage à Nantes 22 équipes de départ différentes en 23 rencontres ! 3 points à Nantes avant le Bayern seraient une superbe opération mentale et comptable.
Sur le même thème