feminines / OL Féminin - Juvisy

Sur la route de Stamford Bridge

Publié le 13 avril 2013 à 20:01 par OT

L’OL féminin et Juvisy se disputent une place en finale de la Ligue des Champions, le 23 mai prochain à Londres, dans l’antre de Chelsea.

Deux semaines seulement après leur qualification au dépend de Malmö (5-0, 3-0), les Lyonnaises accueillent Juvisy en demi-finale aller de la Ligue des Champions. Au vu de son expérience et de sa forme actuelle, l’OL féminin partira favori  de ce duel franco-français historique. Jusqu’à présent, les joueuses de Patrice  Lair n’ont pas eu trop de difficulté à passer les épreuves, assurant leur qualification dès le match aller à Vantaa (7-0), puis à Zorkiy (9-0) et donc face à Malmö (5-0) à Gerland. La perspective de rééditer cette performance face à Juvisy est envisageable, d’autant plus que les deux confrontations en championnat de France ont déjà tourné en faveur des Lyonnaises
(4-0, 2-0).


Mais derrière les chiffres, il y a le jeu. Et sur cet aspect là, le club de la région parisienne fait partie de ceux qui sont parvenus par moments à contrarier la maîtrise de l’armada lyonnaise. Grâce à un bloc équipe bien en place, de l’engagement physique, et l’expérience de ses internationales. Ce premier duel n’est donc pas gagné d’avance. Les deux formations se connaissent par cœur, certaines ont même porté les deux maillots : Bouhaddi, Bussaglia, Tonazzi d’un côté, Dusang et Dahou de l’autre.

Pour surprendre Juvisy, l’OL devra donc savoir se montrer patient, et compter sur la percussion et l’efficacité de ses attaquantes Elodie Thomis et Lotta Schelin, qui ne cessent de briller dans les grands rendez-vous depuis le début de saison. Bien sûr, le danger peut aussi venir des milieux de terrain Amandine Henry, Louisa Necib, et Camille Abily, qui savent se projeter vers l’avant quand l’occasion se présente. Ou encore des coups de pied arrêtés avec la qualité de jeu de tête de la tour de contrôle Wendie Renard.

Les Lyonnaises semblent avoir leur destin entre leurs crampons (...) avec l’objectif de devenir la première équipe de football féminin à remporter la compétition trois fois de suite.

 Face à une équipe qui découvre les demi-finales de la Ligue des Champions, les Lyonnaises semblent avoir leur destin entre leurs crampons, et peuvent légitimement envisager une quatrième qualification consécutive pour la finale de la Ligue des Champions, avec l’objectif de devenir la première équipe de football féminin à remporter la compétition trois fois de suite. À condition aussi d’aborder ce premier match aussi sérieusement que la réception de Malmö, de se montrer aussi réaliste devant le but, et solide défensivement.

Pour ce match aller, l’entraîneur lyonnais Patrice Lair devra faire face aux absences en défense de Laura Georges, suspendue, et Corine Franco, victime d’une entorse au ligament latéral interne du genou lors du déplacement à Montpellier (4-0). Mais également de la jeune Amel Majri pour cause d’une entorse de la cheville gauche lors de cette même rencontre.

Si cette première manche peut permettre à l’OL féminin de prendre une belle option sur la qualification en finale en cas de large succès, les Lyonnaises savent aussi qu’elles sont capables d’aller marquer et gagner à Bondoufle dimanche prochain. De son côté, Juvisy n’a pas grand-chose à perdre et aura l’objectif de maintenir le suspense le plus longtemps possible à Gerland.


Source : La Tribune OL spéciale "OL féminin - Juvisy"

Sur le même thème