masculins / FC Lorient - OL J-1

Sur la route du Stade de France…

Publié le 30 janvier 2012 à 19:00 par R.B

Merlus et Lyonnais sont à une marche de la finale de la coupe de la ligue… une belle occasion à saisir pour le septuple champion de France avant son déplacement à Marseille pour un match au sommet face à l’OM…

 Il fallait gagner face au DFCO pour bien débuter le marathon de 7 rencontres en 21 jours. L’OL l’a fait en alternant le bon et le moins bon. Pas le temps de s’attarder sur le sujet… les coéquipiers de Lloris prennent ce mardi la direction de Lorient en coupe de la ligue avec l’objectif d’obtenir le ticket pour la finale du 14 avril. L’occasion éventuelle de soulever ensuite un trophée. Cela ne se laisse pas passer !

Si l’OL a retrouvé le chemin de la victoire en championnat, le FC Lorient en est désormais à 6 matchs sans succès (3 défaites et 3 nuls). Largués pour obtenir une place européenne et pas assurés du maintien avec seulement 7 points d’avance sur le 18ème, le club du président Féry a l’occasion d’embellir sa saison avec cette compétition, lui qui a déjà connu le Stade France face à Bordeaux en 2002, défaite 3 à 0. Malheureusement,, Christian Gourcuff a de sérieux problèmes d’effectif avec les absences de Bourillon, Ecuele Manga, Quercia, Aliadière, Sunu. Absences compensés partiellement par les arrivées de Douniama et de l’ancien olympien Gassama.

Déjà battus sur sa pelouse 1 à 0 par l’OL en championnat, les Merlus se rappelleront qu’ils ont déjà sorti le septuple champion de France en ¼ de finale lors de l’édition 2010 (1 à 0). Et s’ils ne seront pas favoris, un match de coupe gomme souvent les différences pour peu que l’envie soit au rendez-vous.

L’envie sera « obligatoirement » dans les têtes lyonnaises. Comment imaginer le contraire ? A quelques jours du match au sommet à l’OM, l’OM qui jouera l’autre ½ finale contre l’OGCN, sait qu’une qualification est d’importance. Avec le retour de Cris et de Källström, Rémi Garde aura quasiment toutes ses forces à disposition mis à part B. Koné et Lovren. Il aura donc de véritables choix à faire en imaginant que Källström et Cris seront titularisés, Gonalons reviendra-t-il en milieu de terrain ? Quid de Grenier par exemple à moins que l’entraineur lyonnais ne change son animation offensive… Autre question, la présence ou non au départ de Gourcuff ?

Dans un match de coupe, ce qui compte en priorité c’est la victoire surtout à une marche de la finale. Dans son histoire, l’OL a toujours atteint la finale en étant dans le dernier carré de cette compétition. On ne souhaite pas que cela change…

Sur le même thème