masculins / OLTV

Sur la Route : Eric Carrière

Publié le 17 mars 2012 à 10:19 par CC

C’est à Dijon que l’ancien milieu de terrain de l’OL s’est installé. L’occasion d’évoquer en sa compagnie pendant 26 minutes sa carrière de joueurs et sa reconversion. Première diffusion : ce samedi à 17h15 sur OLTV.

Eric, comment se passe l’après-football ?
Plutôt bien. Depuis que j’ai raccroché les crampons avec Dijon, j’ai la chance d’évoluer dans différents domaines. Je peux vivre à fond ma passion pour le vin. Je travaille également comme consultant pour Canal+ et je suis une formation de manager à Tours. J’ai eu une certaine liberté qui me permet de côtoyer plusieurs milieux. Je me donne un peu de temps avant de me lancer vraiment dans un domaine précis.

Quels souvenirs gardez-vous de votre passage à Lyon ?
J’ai passé trois belles années même si je regrette aujourd’hui de ne pas avoir été toujours à mon meilleur niveau. Il y avait une attente énorme lors de mon arrivée au club. J’arrivais de Nantes avec une certaine façon de jouer et j’ai dû m’adapter à un autre style de jeu. Cela n’a pas été facile même si j’ai vécu de grands moments. Le premier titre en 2002 reste à part. Lyon avait alors un complexe par rapport à Saint-Etienne et ce titre de champion de France a complètement décomplexé le club.

 

Il y a eu également de grands moments en Ligue des Champions…
On jouait d’ailleurs plus collectif lorsqu’on se retrouvait sur la scène européenne et cela me convenait mieux… J’ai d’ailleurs des statistiques énormes en Ligue des Champions (NDLR : 6 buts en 11 matchs). Je me souviens notamment du match contre l’Inter Milan à Gerland (3-3). J’étais sur le but de Sonny Anderson. Un but qui a marqué les esprits et je comprends pourquoi. Dans ces moments-là, on peut dire que le football est bien un sport collectif.

Sur La Route d’Eric Carrière : Première diffusion ce samedi 17 mars à 17H15.

Rediffusions : Dimanche 18 mars à 8h00 ; Lundi 19 mars à 9h00 ; Mardi 20 mars à 0h00 ; Jeudi 22 mars à 7h00 ; Vendredi 23 mars à 1h00 et 7h00.

 

Sur le même thème