masculins / OL - Le Mans 2-0

Sur la seconde marche !

Publié le 15 mai 2010 à 23:00

Grâce à leur succès (2-0) et la défaite de Lille à Lorient (2-1), les olympiens se sont emparés de la seconde place de la Ligue 1.


OL 2 - Le Mans 0

Samedi 15 mai à 21h00 sur Foot+

Stade de Gerland
Arbitre : Mr Jaffredo

Cette dernière rencontre de la saison 2009-2010 était importante et ce pour plusieurs raisons. D’abord, l’OL se voyait dans l’obligation de l’emporter afin de conserver sa 3e place et peut-être envisager la seconde. Cet OL-Le Mans s’avérait aussi être l’ultime match de Sidney Govou sous le maillot lyonnais. Après dix saison sous le maillot olympien, le l’emblématique numéro 14 avait décidé de s’en aller sous d’autres cieux. Justement, le public de Gerland avait décidé, bien avant le coup d’envoi, de fêter son chouchou « la Gove » en scandant des chants à sa gloire. Cris et ses coéquipiers lui avait même préparé une émouvante haie d’honneur à l’issue de l’échauffement. A quelques secondes du coup d’envoi, Sonny Anderson remettait à Sidney Govou un trophée en guise de remerciement. 

Malgré cet avant-match fort en émotion, il y avait bel et bien trois points ultra importants à décrocher. Makoun fut le premier à tenter sa chance mais sans trouver le cadre (5e). Ensuite Gomis trouva Ovono sur sa déviation au premier poteau puis Toulalan manquait le cadre pour quelques centimètres sur un tir lointain (8e). Les olympiens se montraient appliqués mais sans parvenir à se mettre en position idéale afin d’ouvrir le score. Bafé Gomis se procura deux belles occasions mais il fut bien gêné sur la première et manqua le cadre sur la seconde (26e). Sid Govou, quant à lui, trouva Ovono sur sa demi-volée au cœur de la surface mancelle (28e). Les joueurs de Claude Puel appuyaient sur l’accélérateur. Les Manceaux jouaient les coups à fond et Baal obligea Hugo Lloris à se détendre sur un tir d’une vingtaine de mètres. Même condamnés à la Ligue 2 les joueurs de Cormier n’étaient pas à Gerland pour faire de la figuration. A quelques secondes de la pause Bafé Gomis profita d’une remise de la tête pour prolonger le ballon au fonds des filets (45e). Les Manceaux croyaient au hors-jeu mais l’arbitre assistant ne s’est pas trompé.

Avec un but d’avance et face à des Manceaux très joueurs, les Lyonnais n’étaient pas à l’abri. Lancé coté droit, Bafé Gomis se présenta face à Ovono mais sa puissante frappe fila à quelques millimètres du poteau droit (53e).Aly Cissokho adressant un centre-tir depuis le coté gauche mais le portier sarthois ne fut pas inquiété. A peine entré en jeu, Michel Bastos tira un coup franc au ras du poteau d’Ovono (63e). Lancé coté droit, Lisandro temporisa dans la surface avant de servir Pjanic aux six mètres. Le numéro 8 olympien n’avait plus qu’à ajuster Ovono pour donner un avantage de deux buts à l’OL (67e) ! Gerland explosa de joie d’autant que l’information comme quoi Lille était mené 2 buts à 1 à Lorient avait circulé dans le stade… Bastos se créa une opportunité pour donner plus d’ampleur au score mais sa reprise fut parfaitement boxée par le portier du Mans (79e). Sid Govou laissa alors sa place à Mathieu Bodmer dans une ambiance indéscriptible. Tout le stade de Gerland était debout pour dire au revoir à la Gove. Au coup de sifflet final ce fut l'euphorie générale avec l'officialisation de la seconde place de l'OL.

VIDEOS -  PHOTOS - STATS

 

 

Sur le même thème