masculins / Nancy - OL J-2

Sylvain Monsoreau: "Il a fallu que je me libère"

Publié le 12 janvier 2006 à 18:00 par R.B

Remplaçant à Strasbourg où il a succédé à Berthod pour les 18 dernières minutes de jeu ; titulaire à Grenoble et auteur d’une passe décisive sur le but de Ben Arfa, Sylvain Monsoreau a remplacé Berthod, blessé, mercredi soir face Marseille après 22 minutes de jeu.

L’ancien Sochalien est d'une rare convivialité avec tout le monde. Disponible comme cela n'est pas permis; intelligent; ouvert à toutes les discussions, il n'est pas du genre, non plus, à se fermer avant une rencontre. ll reste sur la pelouse, discute, prend son temps en avouant par exemple avant la rencontre face aux Phocéens: "j'adore jouer lorsqu’il fait froid. J'ai de très bonnes sensations...". Depuis le début de l’année, il est servi !

Après un peu plus de 5 mois de compétition sous son nouveau maillot, Sylvain fait le point. « Je ne regrette pas du tout d’être venu à l’OL. C’était un choix difficile à faire au départ, car je n’avais pas l’assurance d’être titulaire. Ici, il faut batailler. Au fil du temps j’ai appris à connaître ce super groupe où la culture du résultat est toujours présente. Elle n’existait pas à Sochaux de cette façon là. Je suis content de mon bilan. J’ai découvert aussi la Ligue des Champions en ayant le plaisir de jouer à Madrid. Tout cela te procure de l’expérience ».

En arrivant dans son nouveau club, il a avoué qu’il vivait un rêve éveillé pendant ses premières semaines olympiennes. « Désormais, je me suis fait à l’idée que j’évoluais à l’OL. Mais c’est vrai, imagine quand tu arrives à l’OL avec ce groupe, cela te laisse forcément rêveur! Il y a eu un temps d’adaptation pour se mettre au niveau, prouver son niveau. Il a fallu que je dépasse le stade de la crainte de mal faire ; que je me libère ; que je me montre moins timoré. Cela est allé de mieux en mieux. J’apprends tous les jours ici. Défensivement tu dois être concentré pendant 90 minutes, ce qui n’était pas toujours le cas à Sochaux. L’approche des matchs est aussi différente. L’état d’esprit n’a rien à voir. Toutes ces différences sont synonymes d’un club de haut niveau ».

[IMG39540#R]Heureux sous ses nouvelles couleurs, ce défenseur ne se cache pas pour affirmer qu’il doit encore progresser sur bien des points dans son jeu. « Je dois notamment me réadapter à ce poste de latéral que j’avais occupé par le passé. Je dois apporter toutes les qualités offensives que j’avais autrefois en proposant plus de solutions à l’équipe. En début de saison, je n’osais pas m’engager comme je l’ai fait par exemple à Grenoble en délivrant cette passe à Ben Arfa. Cela me permet de toucher plus de ballons et de prendre évidemment plus de plaisir ». Ce plaisir l’a-t-il pris mercredi soir face à Marseille ? « Bien sûr. Nous avions mal débuté et puis en seconde période, cela est devenu franchement intéressant en poussant les Marseillais dans leurs derniers retranchements tout en obtenant les 3 points de la victoire en inscrivant 2 superbes buts. Ce succès prouve notre état d’esprit. Nous avons montré une fois encore que nous savions nous retrousser les manches. Alors il y a eu beaucoup de joie sur le terrain et après le match ; un match de coupe où tout le monde a tiré dans le même sens ».

Marseille, c’est déjà du passé à 2 jours du déplacement à Nancy. «J’ai déjà joué à Marcel-Picot avec Sochaux. C’était lors de la saison 2000-2001 en D2 et aussi en Coupe de la Ligue ; un derby de l’Est. C’est agréable de jouer dans ce beau stade. Les Lorrains ont fait un superbe résultat à Lens. Ils seront motivés samedi… »

Sylvain a choisi 3 matchs en tant que témoin de cette 22ème journée.

Nancy – OL : «Je vois une victoire lyonnaise sur le score de 2 à 0, parce que les Nancéens vont être motivés et qu’ils vont vouloir nous presser. Nous, en étant solides défensivement, nous aurons des espaces et des contres à jouer. En plus, nous sommes bien à l’extérieur ».

Lille – Sochaux : « Un match important pour mon ancienne équipe. Lille voudra s’imposer après sa défaite à Troyes. Sochaux a des problèmes offensifs, mais reste costaud défensivement. Le match risque d’être fermé. Je vois un 0 à 0. Suis-je inquiet pour l’avenir de Sochaux en L1 ? Non. Car les 3 derniers ne profitent pas de ses nuls ou de ses défaites ».

Monaco – Bordeaux : « Une des affiches de la journée. Monaco reçoit une seconde fois après son match nul face à Strasbourg. Certes Bordeaux réalise une très belle saison, mais Monaco n’a pas le choix. Je vois une rencontre ouverte avec une victoire monégasque sur le score de 1 à 0 ».
Sur le même thème