masculins / Pendant la trêve

T comme… Tiago

Publié le 25 juin 2007 à 10:00 par CC

C'est l'heure de l'ABECEDAIRE. Une lettre et un mot par jour. Place à la lettre T... comme Tiago.

Tiago a signé un parcours sans faute avec l’Olympique Lyonnais… Arrivé de Londres en août 2005, fraîchement auréolé d’un titre de champion d’Angleterre, le milieu de terrain portugais a terminé sa deuxième saison lyonnaise par un nouveau titre de champion de France.

Le natif de Viana Do Castelo aura été encore cette année un joueur majeur de l’effectif de Gérard Houllier… Arrivé entre Rhône et Saône pour pallier le départ de Mickael Essien vers Chelsea, Tiago Mendes Cardoso se sera avéré le parfait complément de Juninho dans le système mis en place par l’OL.
Malgré quelques soucis au dos qui seront venus perturber sa fin de saison, Tiago aura été encore déterminant avec un travail immense dans le secteur défensif ajouté à une influence évidente dans le jeu olympien. A l’arrivée : l’ancien joueur du Benfica Lisbonne aura disputé 27 matchs de championnat pour un total de quatre buts : outre ses deux réalisations à Nice et Lorient en tout début de saison, Tiago aura participé grandement aux deux succès lyonnais dans les deux manches du derby face à l’AS Saint-Etienne. Lors du match aller à Gerland, il ouvrait le score face aux Verts avant que Juninho n’offre la victoire dans les tous derniers instants de la rencontre. Mais c’est surtout son but inscrit lors de la manche retour à Geoffroy-Guichard qui a assurément marqué les esprits : le milieu de terrain portugais avait déjà tenté ce geste de génie à plusieurs reprises en trouvant même le poteau contre l’AS Nancy-Lorraine. Cette fois la réussite fût totale. Jérémy Janot restait planté sur ses appuis. Le gardien stéphanois était aux premières loges pour admirer la petite balle piquée du portugais. « C’est vraiment le plus beau but de ma carrière » confessait le portugais « j’ai tenté souvent ce genre de gestes et je l’ai peut-être réussit au plus beau moment. Marquer lors d’un derby, et surtout de cette manière, c’est extraordinaire ».