masculins / AJA-OL J-2

« Terminer en boulet de canon »

Publié le 09 mai 2011 à 17:10 par EC

Avant le décrassage de cet après-midi, Anthony Réveillère revient sur la victoire face à Marseille et évoque la fin de saison…

  LA VICTOIRE CONTRE L'OM
« C’était un match de haute tension, avec beaucoup de pression jusqu’à la fin. Quand on marque le deuxième but, on pense avoir fait le plus dur, mais on tombe de haut avec la réduction du score qui leur donne de l’allant pour égaliser. On aurait alors pu se laisser abattre, mais on s’est battus, d’abord pour ne pas perdre le match, et ensuite pour le gagner.
On avait pour mot d’ordre de tout donner et de ne rien regretter, et je crois que ça s’est vu sur le terrain. C’était un peu le match du rachat après la déroute à Toulouse. Il y avait beaucoup d’enjeu, puisque gagner nous donnait de l’air par rapport à Paris et nous permettait de rester dans la course pour revenir sur Marseille. Ce match nous donne de la confiance pour terminer en boulet de canon la saison. On a maintenant deux déplacements qui nous attendent, et on doit être conquérant. »

DE BON AUGURE POUR LA SUITE
« Même si on a eu des hauts et des bas, on sait qu’il y a de la qualité dans cette équipe. On a aussi connu pas mal de blessés. Quand Ederson est revenu, on s’est dit « on a récupéré tout le monde », puis des blessés et suspendus sont arrivés. On dit que la composition d’équipe change souvent, mais c’est aussi pour ça.

On a eu beaucoup d’opportunités qu’on n’a pas toujours su saisir, comme à Paris. Là, on l’a saisie pour se rapprocher de Marseille. Jouer contre Marseille était le meilleur moyen de rebondir après Toulouse : un gros match, où la motivation serait forcément là. On avait vraiment à cœur de se racheter.

Pour les matches restants, on doit se dire que, pendant 90 minutes, on doit tout donner, faire les efforts les uns pour les autres, à l’image du match d’hier où l’on n’avait pas vu un tel état d’esprit depuis longtemps. Même si on a trois déplacements en quatre matches, il faut faire taire nos détracteurs qui disent qu’on se déplace mal. Il faut tout d’abord se concentrer pour assurer la troisième place parce qu’on n’est pas à l’abri de Paris, même si on reste à l’affût pour rattraper Marseille… »

  CRIS, LE RETOUR
« C’est une belle histoire. C’est bien pour lui, pour l’équipe. Chaque joueur connaît des difficultés dans sa carrière. Cris en a connu cette année, notamment à cause de ses blessures. On sait comme c’est difficile de revenir après. Mais hier, il a prouvé qu’il était là. »

LA BLESSURE DE LISANDRO
« On connait l’importance de Licha, notamment dans le travail défensif  comme on a pu le voir hier, à l’image de Chelito. Ce sont des joueurs qui ont la « grinta ». Maintenant, c’est aussi à nous de jouer pour ceux qui ne sont pas là. Mais, on a confiance en ceux qui prendront sa place et on est sûr qu'ils tenteront de faire de leur mieux. »


Photos

OL - Marseille

10 photos

Sur le même thème