masculins / CDF

Théo Defourny : « On est à 200% avant ce 16ème face à l’OM »

Publié le 30 janvier 2013 à 14:00 par LP

Le gardien de but de Rouen formé et prêté par l’OL sera le dernier rempart de son équipe face à Marseille, ce soir à 20h50. Avec ses coéquipiers ils comptent bien déjouer les pronostics.

 Théo, parle-nous de ton début de saison ?
Il y a eu des hauts et des bas. J’ai joué en début de saison avant une période difficile. J’ai été mis au repos. Le début 2013 est positif, j’ai joué les 2 matchs de reprise après la trêve hivernale.

Il y a donc de la concurrence ?
Oui une concurrence saine avec Alan Mermillod qui a été formé à St Etienne. Il est également passé par Toulouse. Il m’apporte son expérience, il a vécu des moments difficiles dans sa carrière, il me donne des conseils.

La Coupe de France ? Explique-nous cette aventure avec ton club.
Evidemment on vit quelque chose d’exceptionnel. Les matchs des premiers tours étaient compliqués avec beaucoup de rencontres à l’extérieur. L’année passée le voisin Quevilly avait montré l’exemple. Beaucoup de monde va se déplacer au stade c’est motivant. Après notre exploit contre Ajaccio, un réel engouement est né.

Justement, tu as arrêté 3 pénaltys contre Ajaccio ?
Toute l’équipe a fait son meilleur match de la saison. Ça nous donne de la confiance. On a haussé notre niveau de jeu pour l’emporter. Concernant les pénaltys, j’avais fait une séance la veille sans en arrêter un seul. J’ai eu le bon feeling, j’étais détendu.

J’aurais préféré rencontrer Lyon mais ils n’ont pas eu la même chance que nous aux tirs au but…

Le lendemain il y avait un article de l’Equipe sur votre victoire avec ton nom en une, qu’as-tu ressenti ?
C’est surtout ma famille qui était fière. Je n’aime pas trop parler de moi. Le regard a un peu changé mais je ne m’enflamme pas, je reste calme. Toute l’équipe a réalisé un gros match, j’insiste là-dessus. C’était beau.

 L’OM au tirage puis le PSG en cas de victoire, c’est ce que tu souhaitais ?
J’aurais préféré rencontrer Lyon mais ils n’ont pas eu la même chance que nous aux tirs au but… Marseille, ça provoque un engouement incroyable pour les supporters, je suis content de pouvoir les affronter. Le PSG si on gagne, puis les Marseillais seront eux aussi très motivés. De notre côté, on est à 200%.

Le fait que le match ait été annulé te met-il plus de pression ?
On a ressenti de la frustration, on était prêt pour le match. On a vécu une situation bizarre. Il y a de l’impatience. Nos trois derniers matchs ont été annulés dont celui de vendredi soir dernier contre Amiens. Depuis samedi matin, on se focalise sur la Coupe de France. La pression monte petit à petit mais je ne la ressens pas plus que ça.

Ce match, un traquenard pour l’OM ?
On espère que le public va nous aider pour qu’effectivement ce match soit un traquenard pour eux.