masculins / OL 1 - Lens 1

Tiago maintient l'invincibilité

Publié le 22 septembre 2005 à 23:35 par SR

Face à un adversaire qui n'a « rien à perdre » selon son coach et qui vient à Gerland en « kamikaze » dixit Gérard <b>Houllier</b>, l'OL, sûr de conserver son statut de <b>leader </b>ce soir, doit penser à prendre quelques points de bonification supplémentaire au vu des résultats d'hier.

Francis Gillot, l'ancien bon élève et capitaine de l'ère Houllier à Lens est maintenant devenu maître et il faudra compter sur son armada offensif : Jussié, Thomert, Aruna et Cousin sont sur le 11 de départ et auront pour tache de faire oublier les suspensions de Leroy et Diarra. Côté OL, l'effectif tourne, tourne. Pedretti retrouve une place de titulaire en l'absence de Djila, Fred fait souffler Carew et Cap'tain Caçapa revient pour souffler ses 100 bougies.
Les copains de Carrière comptent bien mouiller le maillot pour écarter Lillois, Nantais, Ajacciens et autres poursuivants que les « Sang et Or » ont sur le dos et par la même occasion, s'accrocher au peloton de tête. Le Racing désire également se réconcilier avec la victoire, goût auquel ils n'ont pas pu se délecter depuis plus d'un mois et ce fameux 7-0 infligé à Auxerre. Alors ? Contre Lyon ? Seule équipe encore invaincue en championnat. A Gerland ? Alors que l'OL est la seule équipe à avoir fait le plein de point à domicile.
Les Nordistes auraient certainement souhaité un autre adversaire pour relever la tête, mais s'ils parvenaient à déjouer les plans lyonnais, leurs résultats seraient encore plus savoureux. Sur ces entrefaites, pour clôturer cette 8ème journée, qui prendra le dessus ? Réponse dans 90 minutes.

Après quelques minutes d'observation, la première tête de Coulibaly (5') nous laisse penser que ces prochaînes 85 minutes seront dures. En effet, le grand malien s'élance au dessus de Cris et ouvre la marque de la tête pour ne pas déroger aux statistiques des buts « Sang et Or ».
La suite est une histoire de tête.Fred est une tête trop court sur un centre de Malouda (9'); celle de Tiago touche le poteau (11'); le crâne de Caçapa manque le cadre sur corner (12'). Houllier, sur son banc, se touche toujours la tête quand Berthod commet une faute sur Jussié près du corner (16'). Rebelote quand Caçapa renvoie au dessus le coup franc de Juninho (18') Et enfin, sur un coup franc côté droit, Cris ne parvient pas à redresser le tir de Juninho... de la tête (41').
De l'autre côté du rectangle vert, Jussié s'en va défier Coupet sans réussite (29')
On repart vite côté opposé où une transversale de Juninho trouve Govou en profondeur. Le Gone crochète Assou-Ekotto et sert Fred à l'entrée de la surface. Le Brésilien est contré et obtient un corner. La tête de Govou tombe sur Itandje (35'). Ce même Govou transperce la défense et trouve Tiago sur sa gauche. L'international portugais, du gauche, inscrit son premier but entre Rhône et Saône sur une frappe contrée (38'). Cris manque d'un cheveu le deuxième but, esseulé au deuxième poteau sur un coup franc de "Juni" (41'). Le jeu s'accélère. Govou bataille et s'écroule dans la surface. Le cuir roule jusqu'au pied de Pedretti. Ni une ni deux, le blond envoie un missile dans les filets d'Itandje. Mr Ledentu reviendra sur une position de hors jeu de Fred. Cousin prend du jaune (42') et sur un coup franc de Juninho sur le mur, l'arbitre renvoi les 22 acteurs aux vestiaires.

Francis Gillot, tout comme son homonyme lyonnais, reste debout devant son banc au retour des vestiaires. Il ne se rassoit surtout pas quand Juninho s'apprête à tirer le premier coup franc de cette deuxième mi-temps. Le gardien lensois, embarrassé, le renvoie des 2 poings (47'). Sur un centre de Govou, Itandje « le bien chanceux », regardera impuissant, la tête de Fred finir sa course hors de la cage (52'). La cheville douloureuse de Thomert l'empêche de poursuivre et permet au jeune Jemaa de faire ses premières minutes de jeu de la saison (53'). Fred revient à l'assaut mais ne parvient pas à armer sa frappe (64'), les Lensois gèrent leur résultat et espèrent un coup de poker comme cette frappe de Darul à 25 mètres qui passe loin de Coupet (64'); celle d'Antho (Réveillère) passe au dessus (65').
Les Lyonnais se bagarrent à l'image de Govou et ses arabesques. Tiago prend du jaune (69') et Carew, acclamé par Gerland, remplace Fred (71'). On savait que cela allait être difficile, Houllier change de dispositif et fait aussi rentrer Wiltord à la place de Pedretti (76'). Carew prend le 20ème carton jaune Olympiens de la saison lorsque Ledentu juge une simulation du grand norvégien dans la surface sur une faute bien réelle de Hilton (78'). Encore du jaune pour Aruna, en retard sur Wiltord (80')
On rentre dans les 10 dernières minutes. C'est le moment de la rencontre où l'on voit les hommes forts… les dernières ressources. Plus que 10 minutes pour faire la différence et Tiago montre qu'il lui reste du jus sur une frappe puissante plein axe dégagée par Itandje (82'). Malouda ne trouve ni Wiltord, ni Carew, ni Govou, trop court, sur son centre aux 6 mètres (84'). Les Nordistes prennent leur temps; Keita reste au sol et gagne une poignée de seconde. Aruna en grappille quelques-unes en traînant les pieds lors de sa sortie pour l'entrée en jeu de Carrière alors que la frappe des 25 mètres de Juninho est arrêtée de manière peu académique par Itandje (88').
Cousin donne du fil à retordre à Cris et Caçapa et obtient un coup franc... sans suite. Dans les derniers efforts, Caçapa manque de faire mouche des 35 mètres mais Itandje veille au grain. Carrière et sa conservation de balle amènent le danger de l'autre côté mais l'ultime frappe de Cousin n'inquiète pas Coupet.

Sous le coup de sifflet final de Mr Ledentu, l'Olympique Lyonnais laisse filer ses 2 premiers points de la saison à Gerland mais reste l'équipe invaincue du championnat. Lens, satisfait, grimpe à la 4ème place grâce à sa différence de but. Les Gones poursuivent leur marathon et s'envoleront à Nantes ce week-end pour se dédommager des 2 points perdu ce soir.


La feuille de match

Jeudi 22 sept (AFP) - - Ligue 1 de football (8e journée)
A Lyon (Gerland): Lyon et Lens 1 à 1 (1-1)
Terrain: bon ; Spectateurs: 36.337 ; Arbitre: D. Ledentu

Buts:
Lyon: Tiago (38)
Lens: Ad. Coulibaly (6)

Avertissements:
Lyon: Tiago (70), Carew (79)
Lens: D. Cousin (43), Dindane (80), Itandje (90+2)

Les équipes:
Lyon: Coupet - Réveillère, Cris, Caçapa (cap), Berthod - Tiago, Pedretti (Wiltord 76), Juninho, Malouda, Govou - Fred (Carew 72)
Lens: Itandje - Demont, Ad. Coulibaly, Hilton (cap), Assou-Ekotto - Barul, Se. Keita, Thomert (Jemâa 56), Jussiê - D. Cousin, Dindane (Carrière 86)
Sur le même thème