Site officiel de
L'Olympique Lyonnais

masculins / Tony Bertrand

Tony Bertrand donnera le coup d’envoi

Publié le 19 octobre 2012 à 16:42 par RB

C’est un grand Monsieur, un grand sportif de 100 printemps qui donnera le coup d’envoi du match OL – Stade Brestois…

Tony Bertand ou le sport dans la peau depuis son plus jeune âge. Au fil du temps, il fut un champion de gymnastique, athlète au LOU, basketteur, footballeur, cyclotouriste, skieur, rugbyman, handballeur…  du niveau régional à celui international.

Il fut aussi entraineur nationale de l’équipe de France d’athlétisme aux jeux de Londres en 1948 où Micheline Ostermeyer emportera deux médailles d’or (poids et disque) et une de bronze (saut en hauteur) et où Ignace Heinrich enlèvera l’argent au décathlon. Ses compétences de sportif et ses connaissances techniques firent aussi de lui un dirigeant et un organisateur exceptionnel. Il fut notamment directeur de l’Ecole Nationale de ski à Chamonix, responsable des Jeux Méditerranéens à Beyrouth, organisateur des Jeux de l’Amitié à Abidjan et à Dakar et des Jeux du Pacifique Sud à Nouméa en Nouvelle Calédonie.

Devenu Inspecteur de la Jeunesse et des Sports, Tony Bertrand est élu au conseil municipal de Lyon et se voit confier la délégation aux Sports par Louis Pradel à une époque où cette activité n’avait pas encore d’adjoint ! Tony Bertrand restera à trois reprises délégué aux sports, respectivement en mars 1959, mars 1965 et en 1971. Il créa l’Office Municipal des Sports et de nombreux équipements sportifs furent construits durant ses mandats. Il imaginera pour ouvrir la pratique du ski aux enfants même loin des pentes alpines une piste en pleine cité, la piste de la Sarra ! Il fera construire les patinoires Charlemagne et Baraban, les complexes sportifs Charial et Delessert, la Plaine des Jeux de Gerland et la piscine de Vaise. Son aspiration olympique en fera le promoteur de la candidature de Lyon pour les JO de 1968. Fidèle de toujours au ski, il fit aussi construire le chalet de la ville de lyon à La Toussuire.

Ce grand Monsieur du sport, qui, de modeste ouvrier lithographe, devint athlète de haut niveau, puis entraîneur national, fonctionnaire, conseiller du 8ème arrondissement, adjoint au sport, conseiller communautaire et conseiller général, a probablement permis aux sportifs lyonnais d’aujourd’hui de pratiquer eux aussi leur passion.

Récompenses

Chevalier de la Légion d’Honneur, Chevalier dans l’Ordre du Mérite National,  Commandeur dans l’ordre des Palmes Académiques et Commandeur du Mérite Sportif Ivoirien.

Depuis une visite du CNOSF chez lui il y a 4 ans, Tony Bertrand fait désormais partie des « Grands serviteurs du Sport français ».

Participez au tournoi de poker de l’OL sur PokerStars ce soir à 21h :
places VIP et maillots dédicacés offerts ! Cliquez ici !