masculins / Sélections

"Toto" Squillaci appelé avec les Bleus

Publié le 05 octobre 2006 à 13:13 par BV

Sébastien Squillaci a été appelé en sélection nationale pour les rencontres qualificatives pour l'Euro 2008 contre l'Ecosse et les Iles Féroé. Il a porté le maillot bleu à dix reprises.

Sa première sélection nationale remonte au 18 aôut 2004, lors de la rencontre amicale contre la Bosnie- Herzegovine(1 - 1).
Sa dernière sélection remonte au 5 septembre 2005, lors de victoire 3 buts à 0 face aux Iles Féroé. Il était alors rentré à la 74e minute de jeu à la place de Lilian Thuram. Sa dernière convocation remonte au mois d'octobre 2005, pour le déplacement en Suisse et la réception de Chypre.
A noter qu'il a déjà affronté les Iles Féroé à 2 reprises.

Sa convocation porte à 9 le nombre de joueurs lyonnais convoqués par Raymond Domenech.
SEBASTIEN SQUILLACI
Comment avez-vous appris votre convocation en équipe de France
Par téléphone. Pierre Mankowski a appelé le coach qui m’a dit que je pouvais les rejoindre. J’ai bien entendu répondu "oui" sans hésiter.

Cette convocation vous a-t-elle surpris ?
Oui bien sûr. Je ne m’y attendais pas du tout. C’est une bonne surprise. Je suis vraiment très content d’être appelé. Je reviens dans le groupe France : c’est une grande satisfaction.
Est-ce que le fait de ne pas être tout le temps titulaire à l’OL constitue un problème quant à votre présence en équipe de France ?
Non. Je préfèrerais jouer tous les matchs mais j’évolue dans un grand club dans lequel il y a une grosse concurrence et de très bons joueurs. Je ne joue certes pas tous les matchs mais j’en ai déjà disputé pas mal depuis le début de la saison. Je garde donc le rythme en essayant d’être performant dès que l’on fait appel à moi. Cela fait partie du jeu. Je le savais en arrivant à Lyon.

Vous souvenez-vous de votre dernière convocation ?
C’était (il réfléchit) … C’était vieux (rire). C’était… En Suisse avant de recevoir Chypre.

Cela vous a-t-il manqué ?
Bien sûr. Cela reste le top. On évolue avec les meilleurs joueurs français. Pour un joueur, rejoindre l’équipe de France, c’est l’idéal. Après avoir été appelé, on a toujours hâte d’y retourner.

Vous ne serez pas dépaysé puisqu’il y a désormais 9 Lyonnais dans la sélection.
Il y a effectivement beaucoup de Lyonnais. C’est tant mieux. Je me sens déjà bien dans le vestiaire lyonnais. Je me sentirai donc bien dans celui de l’équipe de France. Cela constitue « un plus » pour moi.

Comment voyez-vous ces deux rencontres ?
Ce sont deux matchs très importants pour nous qualifier. On connait la difficulté de tout déplacement en Ecosse. Ce ne sera pas facile mais il y a du répondant en équipe de France. Je ne me fais aucnu souci.