Site officiel de
L'Olympique Lyonnais

masculins / Juventus Turin-OL 2-1

Toujours en rodage

Publié le 24 juillet 2010 à 22:40

En infériorité numérique durant les deux tiers du match, les Lyonnais se sont inclinés (2-1) face à la Juventus au Stadio San Vito de Cosenza.

Cette confrontation face à la Juventus de Turin n’avait pas vraiment le parfum d’un match amical mais plutôt celui d’un match de coupe d’Europe. Les 25 000 places du Stadio San Vito avaient trouvé preneurs.

Au coup d’envoi, Claude Puel avait aligné le onze suivant : Vercoutre, Gassama, Cris, Lovren, Cissokho, Gonalons, Källström, Ederson, Abenzoar, Pied, Belfodil. Poussés par leur public, les bianconeris tentèrent de mettre la pression sur l’équipe lyonnaise. La charnière Lovren-Cris ne se laissait pas impressionner par le duo Del Piero-Amauri. Même si ce n’était qu’un match de pré saison les contacts étaient rugueux, à la limite de la légalité. Del Piero s’effondrait dans la surface mais l’arbitre ne broncha pas. Une minute plus tard Belfodil était accroché par Chiellini et cette fois le penalty était accordé. Ederson transforma la sentence et célébra son but en glissant le ballon sous son maillot. Quelques minutes plus tard, Cissokho était prié de rejoindre les vestiaires après avoir répondu aux provocations de Martinez (26e). Les Lyonnais allaient terminer la rencontre à dix. Menés au score, les Italiens trouvèrent l’égalisation sur un penalty généreusement accordé à Amauri qui s’était écroulé au contact de Lovren. L’inévitable Alssandro Del Piero se chargea du coup de pied. Après une dernière frappe de Jérémy Pied, Monsieur Carmine Russo siffla la pause.

Au retour des vestiaires, Pjanic, Briand et Gomis entrèrent sur la pelouse. Maxime Gonalons, toujours aussi précieux dans l’entrejeu, tenta un tir lointain du pied gauche mais il fut contré in extremis. Comme prévu, Claude Puel procéda à plusieurs changements. Le portier lyonnais se signala en boxant une tête italienne à bout portant (58e). En infériorité, les Rhodaniens continuaient à tenir la dragée haute à Juve. A un quart d’heure de la fin les joueurs de Del Neri prenaient l’avantage au score. Diego adressait une louche vers Pépé qui trompait Rémy Vercoutre avec un peu de réussite. Storari repoussa un bon coup franc de Kim Källström qui prenait le chemin du cadre. Ce fut là une des rares occasions dangereuses dans la seconde période. La rencontre s’acheva sur ce score de 2 buts à 1 au grand bonheur des spectateurs de Cosenza. Malgré la défaite les olympiens ont réalisé un match plein et continue de monter en puissance.

Participez au tournoi de poker de l’OL sur PokerStars ce soir à 21h :
places VIP et maillots dédicacés offerts ! Cliquez ici !

Photos

OL - Juventus de Turin

10 photos

Sur le même thème