masculins / PSG - OL J-3

« Toujours le même plaisir »

Publié le 17 septembre 2009 à 12:00 par R.B

Grégory Coupet a retrouvé cette saison les terrains de France. Dimanche soir il va croiser la route de l’OL où il a passé presque douze saisons entières… « Greg » n’a pas changé…

Qu’on le veuille ou non, il est désormais un monument du football français. Sa longévité, son palmarès, sa personnalité, sa joie de vivre, sa soif de travail le différencient de la majorité de ses collègues de travail. Il a fait son retour cette saison dans le championnat de France en signant pour deux exercices au PSG. 441 matchs de L1 disputés (66 à l’ASSE, 370 avec l’OL et 5 au PSG), 34 sélections, 7 titres de champion de France, 1 Coupe de la Ligue, 1 Coupe de France, 5 Trophées de Champions… valent mieux que tous les discours. A 36 ans et 9 mois, « Greg » est en passe de devenir le joueur en activité ayant disputé le plus de rencontres en L1 (Landreau, blessé, en est à 449). Une carrière commencée en D1 avec les Verts le 24 mars 94 contre Angers (succès 2 à 0). Au lendemain de la défaite face à Monaco, le natif du Puy était frais et dispos, malgré un retour plutôt matinal (4 heures).

[IMG50156#R]Grégory, un mot sur le match à Monaco ?
«Une nouvelle fois, nous avons produit du jeu. Nous avons été ambitieux. C’est bien. Après, nous prenons deux buts en contre, deux buts un peu bêbêtes… »

Comment définirais-tu « Greg le Parisien » ?
« Toujours le même avec le même mode de fonctionnement. Nous habitons à St-Germain-en Laye. C’est super agréable. La famille apprécie. C’est cool. On profite de la nature. On vient d’investir dans des vélos pour faire des balades. Après on profite aussi de la vie parisienne avec les concerts comme celui récemment de Coldplay. Il y a encore le théâtre… On se régale ».

Et « Greg » le joueur du PSG ?
« Il bosse avec la même force de travail. Pas question de lâcher. J’arrive une heure avant aux entrainements pour répéter les fondamentaux. J’ai toujours le même plaisir d’aller à l’entrainement. Nous avons en plus un fabuleux outil de travail. J’ai pris mes marques avec l’ensemble des gens du club. Il y a une super ambiance. J’apporte ma joie de vivre, mon envie au groupe. Tout fonctionne bien avec le groupe des gardiens et l’entraineur Nicolas Dehon. La même ambiance qu’à l’OL avec « Jo ». Du sérieux et des sourires. Mon intégration a aussi été facilitée par la présence des anciens lyonnais (Giuly, Clément, Luyindula) ou encore celle d’Armand, Makelele… J’ai tout de suite été accepté ».

Que dirais-tu du PSG 2009-2010 ?
« C’est un très bon groupe. Il y a des joueurs confirmés et des jeunes à qui ont fait confiance. Il y a de l’ambition dans le jeu. Il y a des joueurs aux profils différents, c’est très intéressant. Après on verra sur la durée par rapport notamment à la richesse quantitative du groupe. Rothen et Kezman sont partis et n’ont pas été remplacés. Dimanche, il manquera Erding et Sessegon ».

"Un grand plaisir de retrouver toute la famille lyonnaise"

Et l’OL ?
« Je trouve l’équipe très bien. Il y a de l’ambition, cela se voit. L’amalgame se fait avec les nouveaux. Tout se passe bien. J’ai eu des échos favorables à ce propos. La méthode de Monsieur Puel a été digérée et elle a évolué. Lisandro ? Un joueur, un mec comme lui, c’est génial. Quel buteur ! C’est super aussi pour les supporters ».

[IMG50157#L]Est-ce-que cela sera spécial pour toi dimanche ?
« Ce sera particulier, mais ce sera plus fort à Gerland lors du match retour. Dimanche, j’aurais d’abord un grand plaisir à retrouver toute la famille lyonnaise, que ce soit mes anciens partenaires, les dirigeants ou encore Guy, Abdel, Patrick. Ce ne sera que du plaisir. De l’émotion ? Du plaisir d’abord. Après basta… chacun défendra ses couleurs… Et le PSG doit gagner… »

Enfin est-ce-que tu suis l’actualité de l’Equipe de France ?
« Oui. J’ai été très déçu par ce qui est arrivé à Hugo en Serbie. Son expulsion est totalement imméritée. Il n’y avait pas faute. La double peine va à l’encontre des gardiens de but. C’est une honte cette façon de faire. La décision est scandaleuse. Il faudrait se servir de la vidéo pour juger vraiment l’action et ne pas trop pénaliser le joueur non coupable. Récemment, j’ai failli avoir le même problème avec le Lillois De Melo. Moi, si j’étais attaquant, je ne chercherais pas en ce moment à marquer, mais plutôt à tomber dans les mêmes circonstances! » Rendez-vous dimanche soir au Parc des Princes où « Greg » va jouer pour la 3ème fois de sa carrière contre l’OL. Avec l’ASSE, il avait fait match nul 1 à 1, le 27 février 96 et perdu 1 à 0 le 4 mars 95. Il se souviendra aussi que « Bafé » Gomis, l’ancien stéphanois, lui a marqué 2 buts avec les Verts ou encore Makoun, un but avec Lille tout comme Källström avec Rennes…
Sur le même thème