masculins / Revue de presse

TOULALAN dans l’Equipe à cœur ouvert

Publié le 10 septembre 2010 à 10:45

Jérémy Toulalan se confie aujourd’hui dans l’Equipe et fait part de son profond traumatisme depuis la fin de la Coupe du monde. Le titre de cet entretien est l’une de ses réflexions : « l’été a été catastrophique »

Une phrase revient souvent dans ce dialogue avec Vincent Duluc : « je ne veux plus en parler. » Ne plus parler de cette coupe du monde. Il se lâche quand même comme pour évacuer ce mal être : «  « L’été a été catastrophique. Le début de saison a été catastrophique. Je sais que mon image a été écornée. » Il profite de cette rencontre pour remercier ceux qui l’ont aidé à remonter la pente : « le club, le président, le coach, les joueurs et les supporters. » Et il ajoute : « Avant je ne savais pas forcément si les gens m’aimaient bien ou pas. Maintenant, je sais. » Vincent  Duluc aborde avec lui ses vacances qu’il a passé reclus  dans sa famille que se soit en Bretagne ou chez lui dans l’agglomération lyonnaise. Il explique qu’une fois il a mangé dehors « j’étais derrière un gros pot de fleurs, dos à la salle et, de toute façon, je baissais la tête. »

Puis il revient sur son début de saison à l’OL et sur la polémique sur son poste : « c’est ce que je trouve extraordinaire. La saison dernière, les gens me demandaient d’aller en défense centrale et, là, ils me demandent de revenir au milieu. Et, dans trois mois, cela va encore changer ? »

Son poste encore, ce samedi il devrait retrouver un placement au milieu : « j’ai eu une discussion avec le coach. J’étais d’accord pour jouer en défense centrale. Cela m’embête qu’on lui reproche ça, parce qu’on était sur la même longueur d’onde. » et il ajoute pour les septiques « à moyen  ou au moins à long terme, je pense que je retournerai en défense. »