masculins / stage Tunisie

Toulalan pense au présent

Publié le 04 janvier 2010 à 18:20 par R.B

Jérémy Toulalan a retrouvé les terrains en fin d’année après son problème aux adducteurs. Il se dit prêt pour la seconde partie de saison lyonnaise sans penser à ses autres échéances. Une interview a retrouvé en longueur dans l’émission OL System…

Il a ressenti quelques courbatures en ce début de stage. Il a même souffert lors du réveil musculaire dimanche matin. « J’avais bien commencé et après j’ai eu du mal. Pendant les vacances, je n’ai pas coupé complètement. Ma blessure ? Cela va. Je n’y pense plus. Je n’ai pas d’appréhension. En fait j’avais fait aux adducteurs depuis quelques temps et contre l’OM en dégageant un ballon en première période, cela a craqué et saigné. Il a fallu s’arrêter pour soigner… j’ai repris lors des deux derniers matchs. Contre Montpellier, cela a été un peu difficile en fin de rencontre… »

touleIl est revenu sur cette première partie de saison. « Je ne vais pas être original en disant que nous avons bien débuté et que nous avons eu ensuite des problèmes. Il y avait eu la préparation axée sur les objectifs du début de saison.  On a été performants. Ensuite, cela n’a pas été le cas en y ajoutant les différentes blessures. Est-ce la faute à quelqu'un? Je crois que ces résultats sont le fait de tous au club. Moi, j’ai plutôt bien débuté au milieu de terrain, puis en défense central jusqu’à ce match contre l’OM, où je pense que je suis coupable sur deux des cinq buts encaissés, notamment celui de Diawara que je devais marquer. Après cela ne m’a pas embêté de jouer en défense centrale. Je suis prêt à le refaire si le coach en a besoin. Mais je préfère évoluer au milieu de terrain. Dans quel système ? Je n’ai pas d’exigence. Ce qui est important c’est que l’équipe joue bien, gagne. Après, j’aime bien jouer seul devant la défense… ».

L’ancien nantais est-il inquiet ? « Non. Il faut jouer, gagner, retrouver de la confiance. Cela me fait marrer d’entendre dire par exemple qu’il n’y pas de leader dans cette équipe… C’est sûr qu’il faudra bien reprendre contre Strasbourg et Metz. Après en championnat, il faut vite, comme l’a dit le coach, remonter sur le podium. Ensuite, on verra… ».

Un programme chargé attend « la Toule ». Avec l’OL et l’Equipe de France. « Chaque chose en son temps. Pour l’instant, je ne pense pas à la Coupe du Monde. Je pense à jouer avec l’OL qui va avoir un programme chargé ; je pense à être bon. La Coupe du Monde viendra après. Cela m’a fait bizarre de regarder les deux rencontres, la première en tribune et la seconde chez moi en raison de ma blessure. L’essentiel était de se qualifier. La France avait d’ailleurs fait plutôt un bon match à l’aller.

Enfin l’avenir personnel du milieu de terrain se situe-t-il encore à l’OL ? « On va se voir avec le club. Mais comme je l’avais dit, on le fera après la Coupe du Monde. Je préfère me concentrer pour l’instant sur la fin de saison ».

Sur le même thème