masculins / OL - AS Rome

Tous les matchs de la soirée

Publié le 06 mars 2007 à 10:47 par BV

Liverpool, Valence et Chelsea jouent à domicile et sont en position favorable pour accéder aux quarts de finale.

S’il n’en reste qu’un…
Le Barça va-t-il « passer à la trappe » ce soir sur la pelouse d’Anfield ? Battus au Camp Nou 2 buts à 1 lors du match aller, les Catalans devront s’imposer à Liverpool pour espérer pouvoir défendre leur trophée. Pour y parvenir, Franck Rijkaard pourrait, comme à Saragosse en quart de finale de la Coupe du Roi, aligner un système en 3-4-3 avec Lilian Thuram dans l’axe de la défense. La tâche des tenants du titre est pour le moins ardue : les coéquipiers de Ludovic Giuly ne possèdent en effet que 7% de chances de se qualifier.

L’Inter est-elle une imposture ?
Archi-dominateurs en championnat avec 16 points d’avance sur leurs dauphins romains, nouveaux détenteurs du record de victoires consécutives avec 17 succès de rang en Série A, les Nerazzurri peinent sur la scène continentale. Après avoir terminé seconds de leur poule -derrière le Bayern Munich-, les hommes de Roberto Mancini se sont singulièrement compliqué la tache en huitième de finale aller en concédant un match nul deux buts partout à San Siro. Avec 19% de chances de se qualifier, les statistiques ne plaident guère en leur faveur. Un chiffre de mauvais augure auquel s’ajoute la forme étincelante des Valenciens à domicile : les hôtes de Mestalla restent sur une série de six victoires d’affilée en Liga.
Pour ne pas revêtir les habits du champion « au rabais », les Interistes devront donc réaliser un exploit… pas si improbable au regard de leur potentiel.

Chelsea doit confirmer. Chelsea n’a jamais semblé aussi fort qu’en cette saison 2006/2007 mais les Blues ne dominent pas leur championnat national, seconds à 9 points de Manchester United. C’est là l’étonnant paradoxe des doubles champions d’Angleterre qui peuvent toutefois légitiment nourrir de solides ambitions sur la scène continentales. Malgré les absences de Terry, Boulahrouz ou Joe Cole, les Londoniens partent en effet largement favoris de leur affrontement face à Porto. Avec un Didier Drogba au sommet de son art, un Mickael Essien toujours aussi performant en défense centrale et un Petr Cech à « son » niveau, les joueurs de José Mourinho ont les moyens de se débarrasser des champions d’Europe 2004. Autre signe encourageant pour Claude Makelele et les siens : sur leurs vingt-quatre dernières rencontres en Ligue des Champions, ils n’ont connu qu’une seule défaite : de quoi voir la vie en bleu.

Programme de la soirée de mardi :

OL – AS Rome (aller 0 – 0)
Valence – Inter Milan (aller 2 – 2)
Chelsea – Porto (aller 1 – 1)
Liverpool – Barcelone (aller 2 -1)