masculins / AS Nancy - OL J-1

Tout est encore possible !

Publié le 02 mars 2012 à 19:00 par CC

À l’occasion de la 26e journée, les joueurs de Rémi Garde vont tenter de retrouver le chemin de la victoire. Un succès en Lorraine maintiendrait l’espoir de podium toujours intact.

Il y a peut-être des signes qui ne trompent pas. Le week-end dernier, le match nul face au Paris-Saint-Germain aurait pu sceller quasiment le sort en Ligue des Champions de l’Olympique Lyonnais. Un samedi noir après l’égalisation de la dernière seconde de Guillaume Hoarau qui privait alors l’OL de trois points très importants dans cette course au podium. Mais voilà, le ciel s’est un peu dégagé après un dimanche plus favorable qui a finalement permis à l’équipe de Rémi Garde de rester dans la course après les contre-performances de Marseille à Brest (0-1) et de Lille à Rennes (1-1). Au final, l’OL reste à six points du podium avant d’accueillir Lille dans une semaine à Gerland.

Du coup, tout est encore possible pour l’OL. À condition bien évidemment de reprendre dès ce samedi sa marche en avant. Une victoire à Nancy est, dans ce contexte, impérative. L’OL doit en effet tout faire pour retrouver le chemin de la victoire. Voilà en effet près de trois mois et un succès à Lorient lors de la 17e journée (1-0) que les coéquipiers de Cris ne sont pas repartis vainqueurs d’un déplacement en L1. Depuis ce fameux match, ils n’ont pris qu’un seul point (2-2 à Marseille) et enregistré surtout trois défaites sur le score de 1-0 à Valenciennes, Montpellier et Bordeaux.



À ces difficultés à l’extérieur s’est ajouté dernièrement un piétinement à domicile – défaite face à Caen et match nul face au PSG – si bien que l’OL reste sur quatre matchs sans victoire en championnat avec seulement deux points de pris sur douze possibles.

De son côté, l’AS Nancy-Lorraine n’est également pas à la fête ces derniers temps. L’équipe de Jean Fernandez reste sur une série de trois défaites consécutives face à Valenciennes, Toulouse et Evian TG. Une série noire qui se traduit par une 18e place au classement, synonyme de reléguable en compagnie d’Auxerre et de Sochaux.  Une situation qui a débouché sur la colère des supporters lorrains venus exprimer leur mécontentement lors du décrassage dimanche dernier.

Autant dire que c’est une formation nancéenne aux abois et contrainte également à redresser la barre qui risque de se présenter ce samedi sur la pelouse de Marcel Picot. Un nul ne ferait d’ailleurs l’affaire de personne. L’OL n’a plus de temps à

Sur le même thème