masculins / Odessa - OL

Tout sauf nul…

Publié le 20 février 2014 à 21:12 par R.B

Rémi Garde a une nouvelle fois réussi dans son entreprise bien servi par un très bon Vercoutre et un collectif discipliné et solidaire…

 Pour ce 1/16ème de finale aller en terres ukrainiennes, Rémi Garde a choisi de laisser au repos la majorité de ses titulaires mis à part Bisevac (suspendu en championnat) dans l’optique du rendez-vous à Lille dimanche soir. Un choix déjà appliqué, avec réussite, à Rijeka et Guimaraes. Il a opté, aussi, pour une défense à 5 éléments et un seul véritable attaquant (Briand). Quant à l’équipe ukrainienne, attendons de voir les premières minutes de jeu pour se faire une petite idée de la valeur de ce groupe où évolue Franck Dja Djedjé, un ancien pensionnaire de L1 ; un dispositif en 4-2-3-1. Une rencontre disputée dans le contexte particulier d’une journée de deuil  national en raison des événements tragiques de Kiev, une ville toujours en ébullition. Evénement sportif, aussi, pour le club ukrainien qui n’a jamais joué un tel match européen dans son Histoire.

L’équipe ukrainienne montre sa volonté de contrôler les débats sans se précipiter. L’OL prend aussi son temps en allant de droite à gauche et en restant bien en bloc. Vercoutre est le premier à intervenir devant Antonov (15ème) puis sur un centre tir (26ème). Malbranque dans la foulée sur un contre de Briand bute sur Past. Une véritable occasion de but !  Le match se débride enfin en restant une opposition équilibrée. Vercoutre sort le grand jeu à bout portant devant ce diable d’Antonov. Vercoutre encore dans les airs… Le  Chornomorets finit la première période en trombe avec un remuant Antonov aux avants postes et domine l’OL en souffrance de partout.  Le siège d’Odessa dans la surface lyonnaise se termine heureusement sans préjudice…

 Une première mi-temps qui peut donner  des regrets aux locaux. Les partenaires de Bisevac vont- ils encore résister ? Ceux de Matos auront-ils les ressources physiques pour poursuivre leurs efforts alors qu’ils disputent leur premier match officiel depuis plusieurs semaines en raison de la trêve ?

Le froid est tombé sur Odessa…  L’équipe ukrainienne rate une occasion « immanquable » dès la reprise. Une équipe surprenante. L’OL reste en place collectivement et sort la tête de l’eau avec intelligence. Briand sollicite Past (66ème). L’OL laisse des miettes dans le jeu à ses adversaires qui n’ont plus vraiment de solutions. Les jambes sont-elles lourdes ? Le ballon tourne avec application dans le camp français. Le pressing est toujours mordant chez  Briand, Danic, Mvuemba…

Rien ne sera marqué dans ce match. Une bonne opération pour l’OL… un quatrième nul 0 à 0 face à un club français pour le club ukrainien en 4 confrontations… Tout se jouera à Gerland avec un avantage indéniable pour l’équipe de Rémi Garde avec certainement la présence d’autres éléments.

...


La feuille de match

A Odessa, stade du Chornomorets

28 456 spectateurs ; arbitre, M. Graig Thompson (Ecosse).
Chornomorets 0 OL 0 (mi-temps : 0 à 0).

Chornomorets : Past – Berger,  Fontanello, Anderson Mineiro, Zubeiko - K. Kovalchuk, Gai (puis Didenko 89ème)-  Bobko, Matos (cap) (puis Rebenok 65ème), Dja Djedjé (puis Okriashvili 86ème) - Antonov. Entr : Grygorchuk.

OL : Vercoutre – Tolisso – B. Koné, Bisevac (cap), Sarr, Zeffane – Ferri, Malbranque, Mvuemba – Danic – Briand (puis Fékir 84ème). Entr : Garde.

Avertissement : pour Chornomorets, Rebenok (72ème)

...
Sur le même thème