club / Info Club

TP et Juni, deux goléadors devant la console

Publié le 05 octobre 2006 à 19:54 par SR

Tout juste sortis de leur entraînement respectif, Juninho et Tony Parker arrivaient à tour de rôle au siège d’Electronic Arts, situé dans les locaux de CEGID où se tenait aujourd’hui une rencontre football-basket...sur console.

Devant les micros, le meilleur joueur brésilien évoluant en France nous rappelait les comparaisons avec le meilleur joueur français de la NBA : « On est tous les deux meneurs de jeu ; à l’aise dans les shoots…lointains ; on distribue, organise, essayant de donner des ballons décisifs. Notre jeu se ressemble dans des sports différents. Je pense que l’on prendrait énormément de plaisir à jouer ensemble sur le même terrain, pour le même sport. »
De son côté, TP acquiesçait «Juni ? Il est vrai que l’on a la même vision du jeu. Là-bas, qui ne connaît pas Juninho, ses coups franc sont tout le temps dans le TOP 10 ! On ne se connaissait qu’à travers nos écrans de télévision. Aujourd’hui je suis content de le retrouver. Je suis un grand fan de foot et je suis avec attention les matchs de l’Olympique Lyonnais en Champions League que l’on a la chance de voir retransmis aux Etats-Unis.
L’OL ? Cette équipe me fascine. Je suis double champion NBA avec les Spurs et je me demande comment cette équipe a réussi à aligner 5 titres de Champions en autant d’années ? Comment cette équipe fait-elle pour se remettre en cause à chaque saison ? Comment cette équipe parvient-elle à jouer sur plusieurs tableaux en même temps ?»
Réciproquement, Juninho était surpris par le nombre de matchs que réalisent les Spurs en une saison (83) et le rythme effréné des matchs (4 par semaine en moyenne). Les discussions terminaient par une belle photo de famille au cours de laquelle Juni et TP échangeaient leurs maillots. Le président Jean-Michel Aulas remettait au jeune meneur des Spurs le maillot Europe floqué TP avant que les 2 champions ne prennent les manettes devant OL - PSG au stade de Gerland via la magie du tout nouveau jeu vidéo FIFA 2007. « Je vais maintenant lui montrer comment faire sur le terrain » chambrait TP pendant que le respectueux Juninho lui suggérait de prendre l’OL afin de voir son équipe l’emporter grâce au talent du premier Français sélectionné pour le All-Star Game devant les manettes. « Il va l’emporter…avec la manette bien sur » Le brésilien, mauvais pronostiqueur, tenait pourtant tête et conservait le match nul 0-0. Les deux goléadore s’échangeaient quelques impressions sur les conditions physiques de leur sport respectif, quelques tuyaux sur « NBA live » avant se livrer à une séance de dédicaces.
Ils se retrouveront ce soir pour la rencontre de gala entre l’ASVEL et les Spurs, à 21h à l’Astroballe.[IMG41368#C]