feminines / Stage OL féminin Tignes

Travail offensif

Publié le 09 août 2010 à 19:40 par OT

Tout en continuant les exercices physiques le matin, les joueuses de l’OL effectuent des séances basées sur la construction des attaques, à Tignes.

La journée de samedi consacrée à la montée de l’Iseran en vélo, puis à la descente de la Haute-Isère en rafting, a fait place à un programme plus classique dimanche et lundi. Pour les deux dernières fois, les Lyonnaises ont goûté au réveil musculaire en vélo à 7h00, avant un travail d’endurance et de renforcement musculaire à 9h30.

Dimanche après-midi, retour au terrain avec un échauffement à base de passes, de crochets et de roulettes des deux pieds. Les joueuses de Patrice Lair continuent de réviser leurs gammes techniques, et travaillent beaucoup sur la construction et la finition, dans différents systèmes de jeu. Les jambes sont lourdes mais les filets tremblent quand même et le staff peut se réjouir de voir diminuer le déchet devant le but, au fil des séances. Si Lotta Schelin, de retour après une longue blessure, tarde à retrouver son adresse, Sandrine Brétigny et Eugénie Le Sommer démontrent leur talent de buteuses. La séance de frappes de cet après-midi n’a pas laissé de répit aux gardiennes Véronique Pons et Pauline Peyraud-Magnin, alors que Sarah Bouhaddi était ménagée pour des douleurs au dos.

Les premiers fruits du travail effectué à Tignes sont attendus dès demain avec une opposition sur grand terrain, puis samedi après-midi en amical à Rodez.

Sur le même thème