masculins / MHSC - OL 1-0

Trop justes

Publié le 14 janvier 2012 à 22:54

Emoussés et avec une défense inédite, les Lyonnais se sont inclinés à Montpellier sur un but de l'inévitable Olivier Giroud.

Après un bon début d’année assorti de deux qualifications dans les coupes nationales, l’OL se déplaçait sur la pelouse de Montpellier. Un succès pouvait permettre à l’OL de monter sur le podium en dépassant son adversaire du soir. Outre les joueurs aprtis à la CAN, Rémi Garde devait composer avec une cascade de blessures dont Aly Cissokho et Yann Gourcuff  les derniers en date. La composition lyonnaise au coup d’envoi : Lloris, Fofana, Gonalons, Umtiti, Kolodziejczak, Grenier, Källström, Ederson, Briand, Bastos, Lisandro

Devant leur public, les Montpelliérains tentaient de mettre le feu à la rencontre en début de partie. Dernis se créa la première occasion dangereuse sur un centre d’Utaka mais il frappa de peu à coté (7e). Après vingt minutes de jeu, les gones s’étaient montrés solides mais ne s’étaient pas créés pas de réelle occasion. En revanche, Hugo Lloris fut décisif en sortant dans les pieds d’Utaka puis en repoussant dans la foulée une demi-volée de Dernis (38e). Les joueurs de René Girard menaient clairement « ux points » à l’issue de la première période.

En seconde mi-temps, les Héraultais continuaient à avoir l’emprise sur le jeu. Le duel Giroud-Gonalons battait son plein. Marveaux s’essaya à la frappe à plus de vingt-cinq mètres mais Hugo Lloris veillait (59e). Quelques minutes plus tard, Giroud, parti dans le dos de la défense olympienne, ouvrait la marque d’un tir en demi-volée entre les jambes d’Hugo Lloris (62e). Servi par Briand, Alex Lacazette fut repris in extremis alors qu’il allait tenter sa chance face à Jourdren (73e). Les Olympiens ne sont pas parvenus à pousser pour arracher une égaisation en fin de rencontre.

La feuille de match !

Sur le même thème