Site officiel de
L'Olympique Lyonnais

masculins / Le mois d'août

Un arrêt, un but, une image…

Publié le 03 septembre 2013 à 15:17 par SC

Le mois d’août a été chargé, très chargé avec pas moins de sept rendez-vous, sur la scène nationale ou européenne…Il a été aussi et surtout riche en rebondissements…Retour sur les faits marquants de ce mois d’août…

Durant le mois d’août, Lyon est passé par tous les états. Il a tout connu, sauf le match nul. Lors des sept rencontres disputées, l’OL a obtenu trois victoires, toutes au début du mois, puis quatre défaites.

Arrêt : l’intervention décisive de Lopes à Zürich

  06/08/13 : L’OL se déplace à Zürich pour le match retour du troisième tour préliminaire de Ligue des Champions. Ayant été victorieux au match aller 1 à 0, les Lyonnais ont une longueur d’avance sur leur adversaire suisse. Un but d’avance ce n’est souvent pas grand-chose et une qualification ne tient parfois à rien. A la 43ème minute de jeu, les Grasshoppers sont à l’attaque. Le ballon circule parfaitement et aucun lyonnais ne parvient à s’interposer. Toko est servi dans la surface, excentré côté gauche, et arme. Un autre joueur suisse gêne la visibilité du portier lyonnais, mais celui-ci ne se laisse pas surprendre par le tir. D’un arrêt réflexe, Lopes se couche bien et repousse le danger. Ce n’est pas le plus simple, ni le plus compliqué qu’il ait eu à faire mais sûrement le plus décisif du mois. Il permet à l'OL de garder ce court avantage et un ascendant psychologique sur son adversaire. Lopes sera resté impérial tout au long de cette double confrontation et l’OL se qualifiera pour les barrages.

But : le coup-franc de Gourcuff contre Nice

10/08/13 : A la 92ème minute du match d’ouverture du championnat contre Nice, Gourcuff marque un coup-franc magistral, certes sans importance sur le plan comptable mais tellement précieux pour la confiance du joueur. En effet, menant déjà 3 à 0, le succès lyonnais était depuis longtemps assuré. Mais, ce coup-franc est tout un symbole, le symbole d’un joueur retrouvé, en pleine possession de ses moyens physiques, lui permettant d’exploiter à 100% son aisance technique. Yoann Gourcuff, qui a lui-même obtenu le coup-franc à plus de 25 mètres côté gauche, souhaite le tirer. Il place son ballon, effectue, comme à son habitude, quelques appuis sur place, puis prend son élan. L’équilibre, la pureté, la précision, la force, la courbe…tout y est dans ce coup de pied arrêté. Ospina, impuissant, ne peut d’ailleurs que regarder le ballon se loger sans la lucarne gauche. L’international français conclut ainsi de la plus belle des manières le festival lyonnais.

Image : les adieux en larmes de Lisandro Lopez

10/08/13 : La veille, l’OL officialise le transfert de Lisandro Lopez au club d’Al Gharafa. L’international argentin aura donc joué son dernier match sous les couleurs lyonnaises lors du match retour à Zürich, en délivrant un dernier geste décisif, une dernière passe pour le but de Grenier. Une dernière offrande à l’image de ses années au club, où son sens du dévouement, sa combattivité et son altruisme ont marqué à jamais l’histoire de l’OL. Et le 10 août, lors de la première journée de championnat à Gerland contre Nice, le public ne s’y est pas trompé, en lui offrant en retour une formidable ovation et un hommage émouvant. Lors de la mi-temps, Licha a tenu à dire ses derniers mots dans le jardin où il s’exprimait le mieux. Emu jusqu’aux larmes, « je vous aime » ont été ses derniers mots. Le buteur s’est offert un tour d’honneur, pour profiter jusqu’au bout d’un stade où il a été tant adulé…

CLAIREFONTAINE, partenaire officiel de l’Académie OL.