masculins / Septembre

Un arrêt, un but, une image…

Publié le 01 octobre 2013 à 15:19 par SC

Après un mois d’août chargé et épuisant, l’OL n’avait « que » cinq rendez-vous au programme de ce mois de septembre. Un Lopes décisif, un Briand inspiré et des blessures en pagaille ont marqué ce 9ème mois de l’année.

Arrêt : Lopes sauve l’OL au Bétis Séville

 19/09/2013 : L’OL se déplace à Séville, pour y affronter le Bétis Balompié, à l’occasion de la première journée de la phase de poules de l’Europa League. 45 minutes ont été jouées dans la première période, il n’en reste plus qu’une, celle du temps additionnel. Aucune des deux équipes n’est encore parvenue à trouver la faille. Bakary Koné est balle au pied, dans moitié de terrain lyonnaise. Il tergiverse, puis s’emmêle les pinceaux sous le pressing adverse. Le virevoltant ailier gauche, Cedrick, se saisit du cuir, s’appuie sur son partenaire, qui lui remet en une touche, et file au but, vers un face-à-face inéluctable avec Lopes. Le portier lyonnais d’une superbe intervention, ne se laisse pas tromper par la frappe de Cedrick et repousse le ballon et le danger. La mi-temps est sifflée…Sans la parade de Lopes, l’OL aurait encaissé un but, qui aurait pu faire mal aux jambes et à la tête.

But : Briand, d’une inspiration géniale

 22/09/13 : L’OL reçoit Nantes lors de la 6ème journée de L1. Restant sur 6 matchs sans succès, toutes compétitions confondues et menés 1 à 0 après 24 minutes de jeu, les Lyonnais n’avaient plus le choix. Gomis et Grenier permettent à Lyon de reprendre l’avantage, avant qu’une inspiration géniale ne vienne illuminer un peu plus cette partie. Sur un corner, que Briand a lui-même obtenu, Grenier trouve le milieu de terrain au premier poteau, à mi-hauteur. Briand, dos au but, n’est pas dans une position préférentielle. Il ne se pose pas de questions et tente un geste tout en toucher et en finesse…une aile de pigeon géniale, qui surprend la défense nantaise et Riou, cloué au sol sur sa ligne. Ce but vient couronner le match plein de Briand, auteur auparavant d’une passe décisive pour Gomis.

Image : Des blessures en pagaille

 A la vue du groupe lyonnais retenu contre Lille lors du dernier rendez-vous de septembre, il était facilement constatable que la liste des joueurs absents était longue. Pas moins de neuf joueurs non disponibles pour ce match. Un suspendu…et huit blessés. Et pas des moindres. Vercoutre, Bisevac, Dabo, Danic, Fofana, Gourcuff, M.Lopes…nombreux sont ceux qui étaient titulaires. L’OL a été pénalisé et handicapé par ses blessures qui s’accumulent dans les rangs lyonnais. Ce n’est pas Rémi Garde qui contredira cela. « Les absences sont préjudiciables notamment celles en défense. J’espère que l’on mange notre pain noir en ce début de saison ». Peu à peu, l’entraîneur lyonnais devrait voir leur retour, Danic en tête.