masculins / Octobre

Un arrêt, un but, une image…

Publié le 05 novembre 2013 à 15:35 par SC

Les Lyonnais ont disputé cinq rencontres durant ce mois d'octobre. Retour sur les faits marquants de ce 10ème mois de l’année.

Un arrêt : Lopes évite le break contre le Vitoria


3/10/2013 : Après une terne première période de la part des Lyonnais, Gerland attendait une réaction immédiate de ses joueurs pour tenter de revenir au score contre le Vitoria Guimaraes en Europa Ligue. Mais ce sont bien les visiteurs qui se mettent en évidence quelques secondes après le coup d’envoi de la seconde période. Sur un corner mal renvoyé par Pléa, André Santos ne se pose pas de questions et enroule. Lopes s’envole et touche le ballon du bout des gants…juste ce qu’il faut pour le dévier de la lucarne et l’empêcher de faire trembler les filets lyonnais pour la deuxième fois de la soirée. Cette fois aurait probablement été de trop. Les Lyonnais, qui auraient vu leur adversaire faire le break quelques secondes après le retour des vestiaires, auraient pris un gros coup au moral. Au lieu de cela, cet arrêt décisif de leur gardien leur permet de rester dans le match et de croire encore à une remontée…7 minutes plus tard, Gonalons inscrira le but égalisateur.


Un but : Le but inespéré de Briand contre Bordeaux


20/10/2013 : On joue la 91ème minute. L’OL, mené 1 à 0 contre Bordeaux et réduit à 10, est à quelques instants d’une nouvelle défaite…dans une ambiance tendue, rien ne semble pouvoir éviter cela. Sur un long ballon anodin de Zeffane, Sané dégage de la tête sur celle de Grenier, aux abords de la surface. Le gaucher Fékir se retrouve en possession du ballon sur le côté droit de la surface et tente une demi-volée de son mauvais pied. Carrasso ne parvient pas à capter le cuir…il le repousse tout juste. Briand, à l’affût au point de pénalty, se jette de tout son long et avec détermination pour tacler le ballon et le pousser au fond des filets. Certes, l’OL n’a pas gagné mais il a pris un point…un point décroché au mental qui fera beaucoup de bien aux têtes lyonnaises.


Une image : Les joueurs remercient Gerland après la précieuse victoire contre Rijeka


24/10/2013 : Malgré la mauvaise passe que le club a traversé durant ces deux derniers mois, le public a toujours répondu présent à Gerland. Samedi dernier, pour la réception de Guingamp, ils étaient encore 37 000 supporters à être venus encourager leur équipe. Dix jours plus tôt en Europa Ligue, à la fin du match victorieux contre Rijeka, les joueurs lyonnais, soulagés de renouer avec le succès, ont tenu à remercier leur public. Ils se sont dirigés, le capitaine en tête, vers le Virage Nord pour savourer quelques instants avec leurs supporters une première victoire, que joueurs et supporters attendaient impatiemment depuis plus d’un mois.