masculins / L1

Un arrêt… Un but… Une image… Un match…

Publié le 29 janvier 2013 à 09:35 par LP

Les Lyonnais sont montés en puissance sur ce mois de janvier avec en point d’orgue la victoire à Valenciennes qui leur permet de rester co-leader du championnat.

Un match

Sans conteste, le match à Valenciennes est la référence de ce premier mois de l’année 2013. Chahutés à Troyes et sans solution contre Evian, l’OL est parvenu à retrouver son jeu en imposant sa solidité défensive et son efficacité offensive. Bafétimbi Gomis a retrouvé le chemin des filets avec son 12ème but personnel. Rémy Vercoutre a été une nouvelle fois décisif. Comme face à Nice et son duel remporté devant Cvitanich à 0-0, le portier des Gones a récidivé en détournant la frappe d’Aboubakar, toujours à 0-0. Rémi Garde avait décidé d’aligner un milieu à 3 plutôt « défensif » avec le trident Fofana, Gonalons, Malbranque. Pari Gagné pour le staff lyonnais puisque le premier d’entre eux a ouvert le score. Avant un mois de février décisif avec 6 matchs en 21 jours, l’OL est en confiance.

Un but

Steed Malbranque avait déclaré dans la semaine : « Il faut retrouver de la fluidité dans le jeu ». Le deuxième but contre Valenciennes est venu réaliser le souhait du milieu de terrain. Rémi Garde voulait être présent sur les deuxièmes ballons. Chose faite avec Fofana qui récupère la balle sur les  20 mètres adverses. Le premier buteur de la rencontre écarte à droite sur Lacazette qui sert Réveillère parti dans son dos. Le latéral droit de l’OL redonne immédiatement le cuir au numéro 10 lyonnais : un une-deux efficace qui élimine 2 Valenciennois. Lacazette rentre dans la surface et trouve Gomis en retrait, Bafé crucifie Penneteau. Rémi Garde voulait voir son équipe solidaire. Cette action collective vient symboliser l’état d’esprit du groupe lyonnais.

A noter aussi pour ce mois de janvier, les deux premiers buts de Fofana (à Valenciennes) et Umtiti (à Troyes) en Ligue 1.

Une image

Le coup de poker de Rémi Garde. L’OL vit une période difficile avec l’agitation autour des transferts et des performances en baisse. Le coach lyonnais décide de mettre sur le banc Grenier et Gourcuff  contre Valenciennes. Equipe ultra-défensive ? Match nul en vue ? Pas du tout, l’équipe lyonnaise est séduisante sur le plan offensif. Comme le désirait Rémi, le milieu de terrain lyonnais prend largement le dessus sur son homologue valenciennois. L’équipe n’est quasiment jamais mise en danger pendant 90’ et marque 2 buts.

Un arrêt

24ème minute contre Troyes, l’OL mène 1-0. C’est le moment que choisit Vercoutre pour effectuer une parade de grande classe sur une frappe de Darbionau niveau du point de penalty. Pris à contre-pied, Vercoutre écarte le ballon d’une manchette côté droit. Il retarde l’égalisation.

Une phrase

Je ne vis pas dans la rancune. Je veux avancer

« Je ne vis pas dans la rancune. Je veux avancer », disait Rémi Garde après la sortie de Gomis contre Evian. Aussitôt dit, aussitôt fait. Garde a géré au mieux ce grain de sable dans la mécanique lyonnaise. Titulaire, Gomis a inscrit le 2ème but de son équipe contre VA. Gestionnaire, Rémi Garde veut travailler dans la sérénité et ça marche.