masculins / OL - Nantes

« Un attaquant ? c’est D’abord un buteur… »

Publié le 22 février 2015 à 09:00 par R.B

Bernard Lacombe porte son regard avisé sur les attaquants de l’OL utilisés par Hubert Fournier cette saison…

L’indispensable Alex Lacazette devrait revenir dans le groupe face aux Canaris… Nabil Fekir aligne les matches, suscite de nombreuses louanges… Clinton NJie et Momo Yattara sont revenus de la CAN… Yassine Benzia alterne présence et absence… Maxwel Cornet découvre le haut niveau… Ils sont jeunes mais n’ont pas tous le même âge, la même expérience… Ils occupent  un poste d’attaquant, peuvent évoluer dans l’axe ou sur un côté. Ils n’ont pas tous le même temps de jeu, le même degré d’efficacité… et certainement le même avenir.

L’ancien maître buteur formé à l’OL parle de ces joueurs si précieux. Et plus globalement, en conclusion, tombe cette sentence « lacombienne » pour définir un attaquant : « c’est d’abord un buteur… sinon, il reste chez lui ! ». Avec  « Nanard » il y a toujours ceux pour qui le ballon est un ami ou pas ; ceux qui ont enlevé les boites à chaussures avant de jouer ou non ; ceux qui vous passent le ballon en forme d’offrande… ou avec le plâtre, ceux qui sentent le jeu ou ont toujours des problèmes olfactifs. Alors imaginez un buteur, une race à part, un monde fermé, son monde d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Une appellation contrôlée sans concession par Bernard l’expert. Que dire alors d’un grand buteur ? Il vit sur une autre planète, laisse notre interlocuteur admiratif… il en faut. Et tout ceci ne se mesure pas à la beauté de ses buts. Trop beau rimant souvent pour lui à rareté. Dans buteur, il y a but et pas qu’un peu…


ALEX LACAZETTE

« Hors norme »
(Né le 28 mai 1991. 179 matches et 62 buts dont 25 cette saison + 7 passes décisives).
« Hors norme. Il est très, très proche de Karim (Benzema). Aujourd’hui, il a tout. Il a gagné en puissance, en expérience, en confiance. Il a eu un déclic à un moment donné en début de saison. Alex est devenu un vrai leader dans tous les sens du terme ; leader par son jeu, ses buts, son comportement. Il bonifie les ballons. Il est complet. Il peut marquer et faire marquer. Sur les six mois qu’il vient de faire, il a été énorme ».


Nabil Fekir


« Une bombe sur 5/10 mètres »

(Né le 18 juillet 1993. 43 matches et 11 buts dont 10 cette saison + 6 passes décisives).
« Je pense que c’est plus un attaquant qu’un véritable meneur de jeu. Il est puissant, possède une belle frappe. Il a la technique et des appuis remarquables. Sur 5/10mètres, c’est une bombe. Et puis en tant que gaucher, il est imprévisible. Si tout suit, il peut aller très haut. J’ai confiance, c’est un bon gamin ».


CLinton Njie


« Progresser au niveau de ses courses »

(Né le 15 août 1993. 41 matches et 7 buts dont 4 saisons + 5 passes décisives)
« Il a la vitesse, c’est important et un atout primordial. Il doit encore travailler devant le but pour s’améliorer afin de devenir plus décisif. Il doit progresser au niveau de ses courses, de ses démarquages pour offrir des choix à ses partenaires, pour éviter d’être hors-jeu. Il ne faut pas qu’il soit trop obnubilé par le ballon. Il a besoin d’espaces. Sur un côté, il peut être plus à l’aise. Il a une grosse marge de progression ».


Momo Yattara


« Qu’il soit plus technique »

(Né le 28 juillet 1993. 110 matches et 33 buts dont 2 cette saison)
« Il est plus costaud que les autres attaquants, plus puissant. Il a un bon jeu aérien. Il faut qu’il travaille techniquement pour être notamment plus performant dans les petits espaces. Ses déplacements, ses courses, il doit les faire au bon moment. Il faut qu’il soit efficace à la finition quand il a des occasions de but comme celle par exemple, face à Reims.»

 


Yassine Benzia


«Doit se prendre en charge »

(Né le 8 septembre 1994. 51 matches et 6 buts dont 2 cette saison)
« Il a quelque chose, mais il ne faut pas qu’il reste un éternel espoir. Il faut qu’il se prenne en charge. C’est un joueur de surface très imprévisible techniquement mais qui doit améliorer son efficacité. Même s’il a joué sur un côté, je le vois plus au poste d’avant-centre ».

 


Maxwel Cornet


« Je le vois plus passeur ».

(Né le 16 janvier 2015. 32 matches dont 3 de L1 avec l’OL)
« Attendons pour le juger. Il vient d’arriver. Il a changé d’univers. A l’OL, il y a plus d’exigences qu’à Metz. Il découvre… il regarde et va passer des paliers. Il peut aussi jouer sur un côté avec sa vitesse. Evidemment, il a une grosse marge de progression. Buteur ? Je le vois plus passeur… »


Enfin en regardant un peu plus loin, Bernard a parlé aussi d’Aldo Kalulu, un jeune (né le 21 janvier 1996) qui joue avec la CFA ou les U19 avec qui il a réalisé un triplé face à l’OGCN en Coupe Gambardella. « Sa vitesse et sa petite taille doivent devenir un atout. C’est déjà un beau joueur qui peut évoluer sur un côté ou juste derrière l’attaquant. Il me fait penser à Ludo Giuly ».  D’autres attaquants en réserve ? « Il parait qu’il y en a de bons chez les plus jeunes encore… ». (Bahlouli étant considéré comme un milieu de terrain)

 

Sur le même thème