masculins / OM - OL

Un autre regard sur le match

Publié le 28 novembre 2012 à 23:13 par TB

Retour en chiffres et en images sur cet OM– OL. La prestation de Gomis, les jeunes au pouvoir ou le retour de Michel Bastos…

21ème équipe de départ différente en 21 matchs officiels.

LES JEUNES

 1 seul joueur lyonnais a débuté à chaque rencontre de Ligue 1 : il s’agit de « Max » Gonalons.

4ème titularisation pour Rachid Ghezzal après Shmona, Sochaux et Prague.

6 joueurs du centre de formation ont été alignés au coup d’envoi par Rémi Garde : Umtiti, Gonalons, Malbranque, Grenier, Ghezzal et Lacazette. Un record cette saison !

11ème apparition d’ « Alex » Lacazette dans le 11 de départ en 14 journées de championnat.




LE DUO

4ème fois d’affilée que Bisevac et Umtiti étaient associés en charnière centrale cette saison. Ils ont déjà occupé l’axe de la défense lors de Sochaux 1-1 OL ; OL 3-0 Reims et TFC 3-0 OL.


LES HOMMES

Bafétimbi Gomis a été déterminant dans cet Olympico. Il a d’abord transformé le pénalty qu’il s’était lui-même procuré (3e) avant de faire le break sur un superbe enchaînement contrôle-dribble-frappe du gauche (34e), enfin sa dernière réalisation lui permet d’inscrire son premier triplé en Ligue 1. L’avant-centre lyonnais a été précieux sur chacun de ses ballons et a atteint le seuil des 81 buts.
Alexandre Lacazette est l’autre grand artisan de ce succès. Impliqué sur trois buts, il a donné la passe sur laquelle Gomis se fait faucher (2e), puis a délivré le centre décisif à Malbranque (48e), avant d’être à l’origine du décalage de Dabo qui a amené le quatrième but (72e)


LE TOURNANT DU MATCH

La faute de Steve Mandanda sur Gomis dans la surface de réparation dès la 2e minute de jeu. Si Mr Turpin n’a délivré qu’un carton jaune au portier phocéen, le pénalty transformé a changé la physionomie du match et compromis d’entrée les chances marseillaises.


LES CHIFFRES

L’OL a marqué son 4e pénalty de la saison sur cinq tentatives.
En première mi-temps, Lyon a fait preuve de réalisme : 3 tirs dont 2 cadrés pour 2 buts.
L’OM a écopé de son 2e carton rouge en championnat avec l’expulsion de Rod Fanni (81e).
Michel Bastos a fait son retour sur le terrain à la 74e minute, il n’avait plus foulé les pelouses depuis le 16 septembre à Ajaccio.

Sur le même thème