masculins / Peace Cup

Un bilan chiffré des 3 premiers matchs

Publié le 21 juillet 2005 à 10:40 par R.B

[IMG6286L]Après ses trois matchs de poule, et sa qualification pour la finale de la PeaceCup 2005, l'OL débute bien sa saison.<br> Un tournoi à revisiter en chiffres, en stats, en bilans...

L'OL a donc terminé ses 3 matchs de poule : 1 victoire et 2 nuls ; 4 buts marqués et 3 encaissés. Il jouera la finale de la Peace Cup. Gérard Houllier a utilisé 21 joueurs. Clerc et Hartock étant les seuls à ne pas avoir été alignés par le nouvel entraîneur olympien. Abidal, blessé, étant rentré en France, il n'a plus que 22 joueurs dans son groupe. Cris et Diarra ont joué les 3 rencontres dans leur intégralité.



Les Olympiens ont frappé 44 fois en direction des cages adverses pour 4 buts : Carew 10 tirs (2 buts), Malouda 6 tirs (1 but), Govou 6 tirs, Essien 6 tirs, Diarra 3 tirs (1 but), Wiltord 3 tirs, Benzema 3 tirs, Pedretti 2 tirs, Nilmar 1 tir, Frau 1 tir, Berthod 1 tir, Clément 1 tir, Réveillère 1 tir. Ils se sont crées 9 occasions très franches de but : Wiltor 3, Govou 2, Benzema 1, Malouda 1, Essien 1, Carew 1. 2 buts en première période et 2 en seconde.



Pour le reste, les partenaires de Cacapa ont bénéficié de 31 coups francs et de 19 corners contre 38 et 12 à leurs adversaires. Les Champions de France ont été sifflés 4 fois en position de hors jeu ; leurs opposants, 8 fois. Ces derniers ont tiré 39 fois dont 16 frappes cadrées pour 3 buts. Coupet a effectué 12 arrêts, dont un décisif, en 2 rencontres ; Vercoutre, 3 arrêts, dont un décisif, en un match.



Carew, 2 buts, termine meilleur buteur du groupe A avec Robert du PSV Eindhoven. Les buts lyonnais ont été inscrits après un corner (tête de Diarra), un coup franc direct (Carew), et 2 après des centres venus de la droite (Diatta et de Réveillère pour Carew et Malouda). Leurs adversaires ont marqué sur une frappe après un corner repoussé, sur un coup franc direct et après un centre à la suite d'un décalage.



Essien a pris 3 cartons jaunes dont 2 dans un match et Cris, un carton jaune.



RB