masculins / Betis - OL

Un bon point de pris

Publié le 19 septembre 2013 à 23:00 par R.B

L’OL a livré une prestation collective solide récompensée par un match nul… Dommage le manque de réalisme sur deux ou trois opportunités de but…

  L’OL ouvre sa 2ème campagne de Ligue Europa en Andalousie. Sans Gourcuff, M.Lopes, Bisevac, Danic, Benzia, Bahlouli et avec quelques interrogations en raison des 5 matchs sans succès (4 défaites et 1 nul). L’OL allait-il prendre la température avant de se livrer entièrement face à cette équipe du  Bétis réputé pour son collectif et sa vaillance ?

L’OL mord d’entrée dans ce match, avec un bel appétit. Bien en place, agressif, il, étouffe  les initiatives et les possibilités sévillanes.  L’OL montre  un visage collectif séduisant dans la première partie de cette première période sans nombreuses occasions de but si ce n’est une du côté locale (10ème).  Une rencontre disputée  sur une  pelouse désastreuse. Des Olympiens rassurants dans des débats  parfois approximatifs, engagés au-delà du permis comme en témoignent les 3 cartons jaunes. Perquis  se montre intraitable en défense et le Betis termine  les 45 minutes initiales en boulet de canon avec une superbe occasion de but suivie d’une autre, après une bévue défensive,  sortie par un superbe Lopes. L’OL a eu chaud sur les contres.

Continuer à maitriser globalement les Andalous  en étant plus adroits offensivement ?  Cela pourrait être un objectif pour les partenaires de Gonalons.  L’OL  débute le second round comme le premier. Grenier prend un carton jaune pour en engagement mal maitrisée. Un frisson accompagne les supporters lyonnais sur une attaque locale (50ème). Lacazette virevolte sur le côté gauche. Mais Lopes se distingue une nouvelle fois.

 Un match équilibré entre attaques placées,  fulgurances et  pertes de balle. Le match nul ne satisfait personne à 30 minutes de la fin. . Umtiti manque une tête immanquable sur un coup franc de Grenier (63ème).  Fékir remplace  Gomis et Lacazette  prend  la place d’avant-centre.  Nosa se créé en puissance et finesse une occasion de but (poteau). Les  Verdiblancos poussent pour faire la différence.  Mais  l’OL maintient le plus souvent le Betis loin de la cage de Lopes.

Les dernières poussées auraient pu se solder par un but local ou lyonnais à l’image de la frappe de Lacazette (85ème). Lopes intervient une nouvelle fois excellemment (87ème). Rien ne sera  marqué. Un nul loin d’être négatif.

...

La feuille de match


A Séville, stade Benito Villamarin, 30 000 spectateurs environ ; arbitre M. Stefan Johannesson (Suède). Betis 0 OL 0 (mi-temps : Betis 0 OL 0)

Betis : Andersen – Steinhöfer, Perquis (cap) (puis Amaya 77ème), Jordis, Didac – Reyes, Verdu (puis Savilla 65ème), Nosa – Chuli, Vadillo (puis Juanfran 54ème), Cedrick. Entr : Mel

OL : A. Lopes – Dabo (puis Fofana 77ème), B. Koné, Umtiti, Bedimo – Gonalons (cap), Ferri, Grenier  (puis  Mvuemba 90ème)– Briand, Gomis (puis Fékir 68ème), Lacazette. Entr : Garde.

Cartons jaunes : pour l’OL,  Gonalons (32ème), Dabo (33ème), Grenier (48ème) ;  pour le Betis, Steinhofer (25ème), Jordi (62ème)

...
Sur le même thème